chez Asphodèle
et son nouveau logo

Plumes d'Aspho-nouveau logo

 



C'est aussi mon décompte pour la grande récré ! Le le 1er janvier, il n'y a pas eu de M-5 ! Et par un tour de passe-passe, me voilà à M-3 ! C'est ainsi, je n'y peux rien !

 

les mots sur le thème transparence : invisible - introuvable - fantôme - innocence - voile - dentelle - brouillard - psyché - honnête - insignifiant - dessous - eau - politique - nudité - diaphane - visible - cristal - blog - lumière - lagon - briller - vérité - fantaisie - traverser + vagabonder - vapeur - vin

 

Quand le vin est tiré, il faut le boire. J'ai déposé un mot, je dois jouer, au nom de mes grands principes !

Mais trop concentrée, cette semaine, sur mes dossiers retraite, mon esprit n'a pu vagabonder à sa guise. En attendant de faire toute la lumière sur mon avenir proche, je vais vous dire la vérité : je n'avais aucune idée pour ce billet.

Et jeudi matin, une pub de Decaux a fait tilt ! "La culture n'est pas faite que de grands textes. Elle est aussi faite de Ah ! Oh !" Le message de la Fondation Culture finit par "tout le monde a le droit à la culture".

Enfin le voile est levé. Le fantôme de la page blanche a disparu.

Affichée sur le panneau extérieur de l'abribus, bien visible depuis le trottoir, la pub me sauve in extremis. Le texte sans fantaisie attire mon regard. C'est sûrement une politique de communication bien étudiée. Sa nudité donne plus de force au message en lettres bleu lagon sur un fond diaphane. Pour une fois, c'est clair comme du cristal. Pas besoin d'être cultivé pour comprendre, et en plus c'est réconfortant !

Pour briller en société, en y mettant le ton approprié, des Ah ! et des Oh ! insignifiants suffiraient-ils ? Ah bon. Fastoche alors. Si les mots que l'on cherche restent introuvables pour répondre à une question qu'on ne comprend même pas, un Oh ! profond et autoritaire ou embarrassé, mettrait-il fin à la conversation ? Ah bon. Fastoche alors. Etc.

Mon cerveau est un ébullition -et pas à cause des vapeurs d'alcool, croyez-moi-. Mais alors, avec Billie (c'est ma lecture du moment), Anna Gavalda a tout juste en faisant fi de l'orthographe, de la grammaire, de la syntaxe... L'important c'est le fond, pas la forme, n'est-ce pas Valentyne ? Les Bescherelosaures qui ont traversé les siècles sont morts et enterrés, Antiblues ne me contredira pas ! Tout ça va encore enfin lui amener de l'eau à son moulin !

"C'est l'auréole qui perce la dentelle" -pas très élégant comme image- disait Paul Eluard. Il faut toujours se méfier du mélange des genres. On aura beau faire et beau dire, l'ignare ne sera jamais un érudit. Sa vie sera toujours le parcours du con battant, affirme MTG ici. Bref, "politique ou philosophique, souvent la pensée vagabonde mais la psyché n'est pas toujours honnête" (cf le commentaire n° 3 de Patchcath posté sur le billet de MTG le 30/1/14 à 6 h 38!).

Ah ! Oh ! Quel délire ! MDR ! Quelles seraient tristes nos vies sans les blogs !


il manque : invisible - innocence - brouillard - dessous... c'est tout ! Edit du 2/02 : Merci à Célestine pour sa suggestion judicieuse

 

citation rue