Soène aux mots passant

20 février 2017

Le Défi du 20 avec Maryline

Avec M@ryline

ici

"Partageons nos traditions locales (ou connues lors d'un voyage plus ou moins lointain), liées elles-aussi à des évènements de ce type (naissance, majorité, fiançailles, mariages...), hors tout aspect religieux"

Si j'habitais à Annecy, je parlerais du Carnaval vénitien, à Menton, de la Fête des Citrons, à Nice, du Carnaval et de ses grosses têtes...


Je laisse aux autres Défieuses & Défieur (mais que va inventer Antiblues ?...) le thème inépuisable des traditions familiales... et je vais vous parler de LYON !

 

A Lyon, sans évoquer la religion, quelles traditions locales ont la vie dure ? Elles abondent dans les domaines de la soierie, de la gastronomie, du cinéma et de la rose, sans oublier les célèbres Guignol & Gnafron toujours bien présents et modernisés !

 

Guignol

 

 

Le Festival de la Rose a été une extraordinaire aventure et que d'images encore très fraîches dans ma mémoire. Roses et costumes vénitiens allaient si bien ensemble dans l'écrin de verdure de la Roseraie internationale

 

a-costumes vénitiens (5)

 

Comme la Fête des feuilles, cet événement lyonnais sera-t-il abandonné ? Peut-être que non ! Chut... c'est un secret pour le moment. Un peu de patience ! 


Quoi d'autre encore ? La Vogue des marrons à la Croix-Rousse qui a vu le jour en octobre 1851, les bugnes, les vendanges de la République des Canuts, et plus récemment, la grande roue à Noël sur la place Bellecour.

 

République des Canuts Lyon

 

image du Net

 


Je vous l'accorde, des fêtes foraines et des grandes roues, y'en a partout, on dénombre 135 "Communes libres" en France, et les bugnes à la mi-Carême se croquent ailleurs sous d'autres noms : merveilles, oreillettes ou ganses selon les régions.

Pourtant, dans la première édition de Pantagruel, publiée à Lyon en 1532, François Rabelais mentionne les bugnes parmi les plats de la cuisine lyonnaise ! 

 clic pour la recette

bugnes Lyon Gourmand
image Lyonvadrouille.com

Fines et croquantes ou bien en pâte embaumant la fleur d'oranger, dentelées et habillées de sucre glace, c'est un délice, un péché gourmand ! J'aime les deux sortes, pas besoin de le préciser.


La Vogue des marrons, j'en ai souvent parlé. Quand j'étais petite, j'essayais de décrocher le pompon pour gagner un tour de manège supplémentaire. (je n'y monte plus guère à la vogue, les attractions du 21e siècle me font plutôt peur). Mes parents m'achetaient un cornet de marrons chauds -que les adultes faisaient glisser avec un petit verre de vin blanc doux-. Cette tradition est toujours d'actualité.


Dans une autre vie bloguesque, j'ai vécu de belles aventures avec la République des Canuts et fait de formidables rencontres. Les "anciens" s'en souviennent ! Jean-Michel, si tu me lis encore, je te salue.


Et pour finir ce Défi en lumières, le 8 décembre avec ses spectacles de rue et la roue géante illuminée

Fête Lumières 2014
roue Fête des Lumières 2014

 

Le 20 mars
Antiblues propose un drôle de sujet :
"dites nous quel genre de conducteur automobile êtes-vous ?
(Ou passager, si vous ne conduisez pas)
Vous considérez vous comme un bon conducteur? 
Conduite cool, hésitante, prudente, debout sur les pédales?
Pensez vous qu'au volant, l'enfer c'est les autres?
Êtes vous adepte de ce truc à la mode qu'est le covoiturage?
Prêtez-vous facilement votre véhicule et si oui,
avez vous pensé à l'assurance?"

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,


18 février 2017

La rose du samedi

La rose du samedi de JP

clic

la consigne de Jean-Pierre
pour ce samedi :

une rose de votre couleur préférée

 

Alors là, Jean-Pierre, comment te dire... J'aime toutes les couleurs, avec un bémol pour le jaune.

Que faire ? Une petite visite sur mon MRP (moteur de recherche préféré) pour glaner quelques précisions sur le langage des couleurs 

Rouge =   Amour Passion
Blanche = Pureté et sincérité des sentiments
Jaune =   Sentiments amicaux 
Orange =  Désir charnel, admiration et enthousiasme
Rose =    Affection, douceur, pudeur, fidélité, hommage à la beauté féminine

 

Dommage... C'est l'jeu ma pauv' So'N. Adieu la "Pierre de Rondard" ou la "Prince jardinier"

 

Pour toi, Jean-Pierre, je choisis -sans hésiter-
cette rose jaune "Tequila"
admirée à l'Abbaye de Valsaintes

a-2016-RAF-Abbaye Valsainte-rose Tequila

 

 Le saviez-vous ? Il faut offrir

  1 rose pour un coup de foudre
  2 roses pour demander pardon
 12 roses pour remercier l'être aimé, une demande en mariage
 24 roses summum de la galanterie
 36 roses rouges pour avouer son amour, blanches ou roses pour un bouquet de fiançailles
101 roses pour exprimer un amour fou

 mais il existe d'autres versions !

Posté par Soene à 07:15 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : ,

Samedi en deux jeux

Je joue



avec Patricia et ses "24 heures Photo" ICI

24 heures Photo


avec Ma' et son projet "froid" ICI

 

à Lyon, le soleil est là !
la douceur du printemps aussi !
tant pis...
une photo d'archives du janvier polaire à Lyon

terrasse-plaids

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,

16 février 2017

Jeudi en liberté

En ces temps politiques tempétueux, le général de Gaulle doit se retourner dans sa tombe... -la chienlit, j'vous dis !- j'ai eu envie de recopier son allocution improvisée du 25 août 1944 :

Marianne RF


"Pourquoi voulez-vous que nous dissimulions l'émotion qui nous étreint tous, hommes et femmes, qui sommes ici, chez nous, dans Paris debout pour se libérer et qui a su le faire de ses mains.

Non ! nous ne dissimulerons pas cette émotion profonde et sacrée. Il y a là des minutes qui dépassent chacune de nos pauvres vies.

Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! mais Paris libéré ! libéré par lui-même, libéré par son peuple avec le concours des armées de la France, avec l'appui et le concours de la France tout entière, de la France qui se bat, de la seule France, de la vraie France, de la France éternelle.

Et bien ! puisque l'ennemi qui tenait Paris a capitulé dans nos mains, la France rentre à Paris, chez elle. Elle y rentre sanglante, mais bien résolue. Elle y rentre, éclairée par l'immense leçon, mais plus certaine que jamais de ses devoirs et de ses droits.

Je dis d'abord de ses devoirs, et je les résumerai tous en disant que, pour le moment, il s'agit de devoirs de guerre. L'ennemi chancelle mais il n'est pas encore battu. Il reste sur notre sol. Il ne suffira même pas que nous l'ayons, avec le concours de nos chers et admirables alliés, chassé de chez nous pour que nous nous tenions pour satisfaits après ce qui s'est passé. Nous voulons entrer sur son territoire comme il se doit, en vainqueurs. C'est pour cela que nos braves et chères Forces de l'intérieur vont s'armer d'armes modernes. C'est pour cette revanche, cette vengeance et cette justice, que nous continuerons de nous battre jusqu'au dernier jour, jusqu'au jour de la victoire totale et complète. Ce devoir de guerre, tous les hommes qui sont ici et tous ceux qui nous entendent en France savent qu'il exige l'unité nationale. Nous autres, qui aurons vécu les plus grandes heures de notre Histoire, nous n'avons pas à vouloir autre chose que de nous montrer, jusqu'à la fin, dignes de la France. Vive la France !" Charles de Gaulle -Les grands discours de guerre-

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

14 février 2017

Légende de la Saint-Valentin

Des coeurs noirs entourés de ruban rouge ça change des bûches de Noël et des galettes des Rois.

Mais, l'Histoire dans ce rite païen et mercantile ? La voilà !

Valentin et la fille aveugle du geôlier

Fête des amoureux, la Saint-Valentin reste associée à l'histoire d'un jeune évêque qui s'opposa à une loi interdiant le mariage aux soldats (en 1270). L'empereur romain Claude II soutenait que les hommes mariés font de mauvais soldats. Il défendait donc à ses hommes de convoler en justes noces. Mais Valentin continua de bénir les mariages en cachette. Emprisonné, il tomba amoureux de la fille aveugle de son geôlier. Valentin lui rendit la vue avant d'être décapité.

Célébrée le 14 février, la Saint-Valentin fut introduite par les autorités chrétiennes vers la fin du Ve siècle. Elle remplace un rituel païen fort populaire chez les Romains. Dédiée au dieu Faunus (protecteur des cultures et des troupeaux), cette cérémonie se déroulait dans le Palatin le 15 février. "Porte-bonheur et talismans" de Daniel Lacotte

coeur accroché sur la passerelle de la darse à la Confluence

cadenas coeur

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,


11 février 2017

La rose du samedi

La rose du samedi de JP

clic ICI

ce matin, j'suis sage comme une image
chez Jean-Pierre
je respecte sa consigne : "rose à offrir"

la rose "Only Lyon"
créée par Arnaud Delbard
Rose OnlyLyon

Lyon-lion-rose Only Lyon (2)

mais

j'ai d'autres idées roses à offrir !

un petit chausson pour Cendrillon
chausson rose


un coussin-rose
chez Mondial Tissusa-coussin rose

 
un bouquet en chocolat 
chez Bernachon 

(à l'occasion du Congrès mondial des Roses)vitrine Bernachon-Roses 2015 (2)

 

une cuvée spéciale
"Pétale de rose"
chez Régine Sumeire
(servi au dîner de gala pour la clôture du Congrès mondial des Roses)
Rosé Pétale de rose


crédit-photos So'N !

 

Posté par Soene à 07:15 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : ,

Samedi en deux jeux

Je joue


avec Patricia et ses "24 heures Photo" ICI

24 heures Photo


et Ma' et son projet "par terre" ICI

 

trottoir pas crotttoir

 


sans trait d'union, moins terre à terre
un parterre-mosaïque au Parc de la Tête d'Or

a-Expo Terre des Roses-panneaux (1)

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : ,

09 février 2017

Poésie du jeudi

Jeudi "vert"

Poésie libre Asphodèle

chez Asphodèle
clic

 So'N ayant tant bénévolé en janvier
Bouche cousue se trouva
Quant le vert jeudi-poésie arriva !
En farfouillant dans son imagination
Ne trouva que 17 syllabes à gribouiller.

Moralité :
"Etre poète c'est ne ressembler à personne"*

Adieu l'averse
Quelques rayons de soleil
Ennuient le ciel gris

 
à O. samedi 4/2/2017
O

 

 * Paul Claudel

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 février 2017

La rose du samedi

La rose du samedi de JP

 

Jean-Pierre a demandé un bouton de rose

 

"Laétitia Casta" de Meilland

Rose Laetitia Casta-Meilland (2)

 

Posté par Soene à 07:15 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,

Samedi en deux jeux

 Je joue

Cette semaine, je triche !

Pas de caviar aux Halles Paul Bocuse, ni l'énorme corbeille de fruits confits de chez Bahadourian photographiés avec Patricia, pas de café gourmand et les mini desserts qui donnent bonne conscience... 

 

avec Patricia et ses "24 heures Photo" ICI

24 heures Photo


et Ma' et son Projet "Gourmandise" ICI

 

En septembre dernier, j'avais photographié "avec gourmandise" cette belle voiture-bar aménagée, rue Victor Hugo

voiture-bar (4)

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : ,