Soène aux mots passant

11 décembre 2017

Au delà de leurs différences

Je me souviendrai longtemps de la Fête des Lumières 2017. Le hasard a tout fait se télescoper, la Fête des Lumières pour Lyon, des funérailles historiques et le 31e Téléthon. Et par dessus le marché, un temps super pourri, de vent violent et de pluie. Je prends le parti d'en rire, "le sourire c'est la musique de la vie".

 

Jean et Jean-Philippe sont partis l'un derrière l'autre. Leurs regards si bleu, qui en disaient long, se sont éteints presque en même temps. Leur vie a été remplie d'ombres et de fêlures. Un écrivain et un chanteur populaires qui marqueront l'Histoire de notre France, un destin plus sélecte de la Littérature et celui plus rock and roll de la chanson. Se sont-ils connus, croisés, une fois dans leurs vies ?

En 2018, étrangement, un livre et un CD posthumes seront sur le marché, un antidote à la grisaille des jours. Que l'on soit apprenti philosophie ou fan de belles bécanes.

Ils peuvent dire tous les deux, malgré tout, que leurs vies furent belles, même si leur rapport à la vie n'était pas la même, aisée pour l'un, mal aisée pour l'autre.

"Il faut des Héros pour qu'un pays soit grand". Hommage national et Hommage populaire, la République a su faire la part des choses pour réconcilier deux mondes qui n'ont pas les mêmes valeurs.

 

Pour Jean d'Ormesson, vendredi 8 décembre 2017, dans la cour d'honneur des Invalides à midi, cérémonie officielle. Aucune fleur, un cercueil endrapeauté en bleu-blanc-rouge, sa grand-croix de la Légion d'Honneur et son épée d'Académicien, pas cadencés de la Garde républicaine, hommage du Président de la République qui a déposé, selon le souhait du défunt, un simple crayon à papier, "le crayon des enchantements", petite musique de Mozart et le violon de Renaud Capuçon.

Solennité. Sobriété. Silence. Recueillement et émotion pour l'Académicien, qui fit ses premiers pas sous la Coupole en 1973, pour ce dernier voyage accompagné de sa femme, de sa fille, de sa petite fille, de ses amis Immortels et d'une poignée de gens importants.

"Une beauté pour toujours. Tout passe. Tout finit. Tout disparaît. Et moi qui m'imaginais devoir vivre pour toujours, qu'est-ce que je deviens? Il n'est pas impossible... Mais que je sois passé sur et dans ce monde où vous avez vécu est une vérité et une beauté pour toujours et la mort elle-même ne peut rien contre moi." Jean d'Ormesson


Pour Jean-Philippe Smet, samedi 9 décembre 2017, un tout autre décor. La grande avenue noire de monde est en fête et en détresse. Le peuple s'empare de la rue et prend le pouvoir, comme pour Victor Hugo, Piaf ou Cloglo. Le long cortège funèbre de bikers sur leurs Harley descend les Champs Elysées à pas d'escargot, entouré de milliers d'anonymes en pleurs qui crient son nom, Johnny.

Emotion. Respect et recueillement pour son dernier show. Mise en scène orchestrée, cercueil blanc et brassées de fleurs de la même couleur. Guitaristes orphelins et désemparés. Et le même violon.

Chagrin populaire. Gigantisme. Surréalisme. Le clan Halliday au grand complet, Laétitia, Sylvie, Nathlie, David, Laura, Jade & Joy, Lliona, Emma, Cameron, qu'on appelle par leurs prénoms, comme les Anglais pour la Famille royale, entourés du couple présidentiel, d'amis musiciens, comédiens et de politiciens, qui, en choeur, applaudissent l'Artiste dans l'église Sainte Marie-Madeleine.


Deux journées du Souvenir à l'intensité historique, de la mesure à la démesure...

"Rêver un impossible rêve
Porter le chagrin des départs
Brûler d'une possible fièvre
Partir où personne ne part..."

 etoile

 

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :


10 décembre 2017

Jeu de mots avec Lady Marianne

Jeu Lady Marianne

 ICI

avec Lady Marianne

propose 11 LETTRES
nf
mot ancien vient du latin
repas, festin

A E I O O C M N S S T

 

Nom d'un graton, pas L'Avare, oublie Molière et son Harpagon, Soène, même si tu as la manie des citations. D'accord, juste une, celle que tu aimes répéter depuis tant d'années... "Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger."

Une amie me dit d'oublier la masse de beurre ou de crème dans ma soupe -pas grave, j'aime pas la soupe- et de boire une tasse de thé vert le matin et une de queues de cerises, le soir. Et elle ajoute "si tu ne peux pas manger sans pain, faut te trouver de la farine de manioc plutôt que de blé". Et bla-bla-bla, moins de ci, moins de ça, fais pas ci, fais pas ça...

Heu, mais lui dis-je, un bon gueuleton de temps en temps, c'est bon pour le moral. Quand le cerveau va, tout va. T'es sûre qu'on dit pas plutôt "quand le bâtiment va, tout va" ? Et allez dire aux maçons qu'il faut respecter la règle des 5 fruits et légumes/jour, ça va les faire rire. Pour manier le béton, leur faut des glucides et protéines arrosés d'un bon canon. Ils éliminent, eux ! D'ailleurs, sont jamais mastoc comme les moines habitués à faire une vraie comessation toutes les 3 messes basses ! 

Au fait, après toutes ces considérations, c'est quoi, Soène, ton menu pour Noël ? Ahhh, la voilà LA question qui tue... Cette année, j'ai la cosse ou pas l'envie d'avoir envie ? Si on allait au restaurant ? 

soupe

merci à Lespopines.centerblog.net
pour cette image

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

09 décembre 2017

La rose du samedi

La rose du samedi de JP

avec Jean-Pierre

ICI

sa consigne : "3 roses"

 mardi, au Parc de la Tête d'Or
loin des roseraies
a-roses Parc-6-12-2017

 

 je ne résiste pas à montrer les roses lumineuses de la Fête des Lumières 2017
place Bellecour

2017-Fête des Lumières

Posté par Soene à 07:15 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,

Samedi en deux jeux

jeu


avec Patricia et ses "24 heures Photo" ICI

au Parc mardi matin

décor Parc


et

avec Ma' et son projet du samedi : "lumière" ICI


jeudi soir à Lyon
une soirée pour les Lyonnais
avant la foule de visiteurs

place Bellecour Louis XIV dans un jardin fleuri

statue Louis XIV

 

 

 

 

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

08 décembre 2017

Clic Clac chez tOrtue

Vendredi chez Tortue

 


chez tOrtue

ICI

une photo
rigolote
insolite
poétique
  anodine...

 

le Père Noël est à vendre
"édition limitée"
aux Puces du Canal
                                               
Père Noël à vendre

 

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,


06 décembre 2017

Noir c'est noir... Il n'y a plus d'espoir...

Vous aussi, vous avez tiré votre révérence, vous, l'Idole des jeunes devenu une Vieille Canaille au coeur tendre. C'est un choc. Vous, le géant du show-biz, qui avez si souvent allumé le feu, vous avez décidé d'abandonner votre corps malade. Le Rock a le blues. La France est orpheline et verse des larmes. Rien ne sera jamais plus pareil. 

A 74 ans -57 ans de carrière et plus de 1 000 titres de chansons- vous avez perdu, hélas, votre dernier combat, mais vous êtes parti en Héros. Quelques heures après le départ de Jean d'Ormesson, vous le rejoignez, place des Grands Hommes.

De la génération Salut les Copains, j'aimais vous écouter, sans plus. Quelques 45 tours, un CD ou deux... Souvenirs, souvenirs. En mémoire de vous, j'achèterai votre ultime album, l'année prochaine.

Mais en quelques lignes, j'ai envie de partager l'Hommage national qui vous sera fait. 

Comme une similitude, né un 15 juin, mort le 6 décembre, les dates se suivent avec celles de l'Homme de Lettres né un 16 juin, mort le 5 décembre. 

 

Adieu Johnny

"Vivre pour le meilleur...
Oui, vivre pour vivre libre 
Aimer tout"

JH

Posté par Soene à 07:15 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :

Tout est bien. Adieu.

ormesson

Dieu en a décidé ainsi. Jean d'ORMESSON, L'Immortel, ne jouera plus avec la vie, sa vie. Ce Prince des lettres, cet écrivain du bonheur, qui faisait tout pour que la vie soit belle, en a bien profité, jusqu'au bout, de ses 92 ans.

A la fin de son livre "C'était bien", il donnait le "mode d'emploi" à ses lecteurs : "Vous glissez le livre dans votre poche. De temps en temps, vous le feuilletez. Et puis, vous l'oubliez. L'argent, le roller, le dentiste, la télé, vous avez autre chose à faire qu'à penser à moi, au temps, à l'éternité - et à Dieu. Existe-t-il seulement, ce Dieu de notre enfance et de nos espérances ? Je ne sais pas. Mais rien d'autre n'existe."

Un jour, par hasard, j'ai déniché ce livre pour deux euros, et depuis je le feuillette régulièrement et j'y puise force et liberté de penser.

Cet homme élégant -à l'extérieur comme à l'intérieur- aux yeux bleus pétillant de malice et à la plume féroce, m'a toujours émue.

En 2003, il écrivait : "Personne, après moi, n'écrira plus comme j'écris. Je ne veux pas dire par là que j'écris mieux que les autres. Je vous dire que je suis le dernier à écrire comme jécris. Je suis un laissé-pour-compte, je suis une fin de série. J'écris comme au siècle dernier, comme au siècle d'avant et comme aux deux siècles avant le siècle d'avant. J'écris, oui, je sais, en moins bien, comme La Bruyère, comme Fontenelle, comme Vauvenargues ou Mérimée, comme Jules Romains ou Morand.Je suis, depuis longtemps, le dernier d'une lignée qui s'achève. Les autres, après moi, écriront autrement. Je le leur conseille, en tout cas... Et il finit ainsi ce chapitre, le dernier de ce livre, par ces mots : "Voilà maintenant que le temps me presse. Vite, vite. Assez lambiné. La fin est à mes trousses. Elle me tire par la manche. Il faut l'aimer, elle aussi. Tout est bien. Adieu. Adieu."

Dieu lui a accordé 14 années supplémentaires pour savouver "l'enchantement d'être vivant". Désormais, d'en haut, il pourra s'amuser de tout et doit déjà se réjouir de tous ces hommages qu'on lui fait.

ADIEU Monsieur d'ORMESSON

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,

03 décembre 2017

Jeu de mots avec Lady Marianne

Jeu Lady Marianne

 

chez Lady Marianne

et son règlement ICI

 

cette semaine, 11 lettres et une définition :

Je vous propose 11 lettres : A A E E I C D S S T V

Nom masculin singulier :
 "Critique qui arrange et corrige ;
s'est dit des critiques grecs,
particulièrement de ceux d'Alexandrie,
qui se sont occupés des poèmes d'Homère,
de l'authenticité de certains vers,
et de la correction du texte"

 


Mes fidèles aides au savoir sont peu bavards pour cette énigme. Rien sur mon Larousse, 100e édition de 2005. Heureusement, coincé entre "disphorèse" et "diatribe" dans le Petit Dico des mots rares et anciens de la langue française, il est là !

Vaste sujet qui s'impose à moi mais la littérature grecque antique n'est pas ma tasse de thé. Alors, cette semaine, pas question de m'aventurer dans l'Histoire avant Jésus-Christ, même si j'ai étudié le célèbre aède (poète) aveugle, Homère. D'ailleurs, impossible de trouver les dates de naissance et de décès de cet "individu historique" ou cette "identité construite". Tout n'est que légendes à propos de ce personnage. Quant à mes connaissances en mythologie, elles se résument à quelques prémons, Ulysse, Pénélope, Nausicaa, et quelques unes de leurs petites histoires de coeur : Ulysse avait fait un beau voyage, Pénélope brodait en l'attendant. Nausicaa, elle, l'aimait en secret mais c'est Télémaque qu'elle avait dû épouser, etc.
Offenbach m'aura plus marquée avec sa Belle Hélène, j'adore les opérettes !

Pfff ! Va y avoir de la casse, cette semaine, avec le mot mystère de Lady Marianne...

Bref, essai réussi tout d'même, 9 anagrammes placés, c'est pas si mal. Promis, je ferai mieux la semaine prochaine.

P.S. Petit conseil perso aux écrivains : Mesdames et Messieurs les auteurs du XXIe siècle, vous devriez bien, parfois, faire appel à un diascévaste pour améliorer la qualité d'écriture de vos romans. J'dis ça, j'dis rien, hein !

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags :

02 décembre 2017

La rose du samedi

CB n'en finit pas de bugger...

La rose du samedi de JP

ICI

Jean-Pierre reprend nos roses de samedi dernier


mon rendez-vous avec Edualc

au coeur de Lyon
rosiers en bordure de la place Bellecour
avec le beffroi de la Charité

Place Bellecour-roses-beffroi (4)

 

Place Bellecour-roses-beffroi (8)

Posté par Soene à 07:15 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

Samedi en deux jeux

jeu

avec Patricia et ses "24 heures Photo" ICI

et

avec Ma' et son projet du samedi "bruit" ICI

 bruit

 

une note de la Régie X affichée dans une allée d'immeuble
sur les pentes de la Croix-Rousse

bruit

 

bruit2

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : ,