Soène aux mots passant

20 octobre 2014

Le défi du 20 avec Vonnette

C'est le premier pas qui coûte, on le sait bien. Bravo à Vonnette, première relayeuse de cette nouvelle saison du Défi du 20 !

Le thème "Naissance" va ouvrir de nombreux horizons... Juste une fois, le temps d'un billet, nous aurons le choix de naissances multiples. Etrangement, je n'ai pas de photos.

Dans la vie réelle, on ne choisit pas sa naissance. C'est comme un jeu de hasard plus ou moins heureux.

"Lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille
Applaudit à grands cris..."
Victor Hugo

Incontournable poème, comme la rose et le rose pour la fille, le chou et le bleu pour le garçon !

rose-fille
Image du Net - Anne Geddes

 

Si l'on en croit la Bible, tout a commencé au Jardin d'Eden où Dieu créa l'Homme et la Femme, le 6e jour.

Création d'Adam Michel Ange
Image du Net - Création d'Adam de Michel-Ange

Adam & Eve - Rubens
Image du Net - Adam & Eve de Rubens

Le 7e jour, Dieu, fatigué par toutes ses créations, se reposa. C'est ainsi que depuis, nous avons le dimanche pour buller !

Mais là, on y croit ou pas...

 

Et à Lyon, pas d'actualité sur ce thème ? Mais si, bien sûr.

Je n'avais pas encore eu l'occasion d'en parler. Kissa a eu un an le 25 juin dernier et se balade désormais dans la plaine africaine

Kissa Girafe

Kissa
Kissa1

Kissa et sa Maman (ou son Papa ?)
Kissa et sa Mum

la famille lyonnaise au complet
famille girafes


Rendez-vous le 20 novembre avec Sophie "Des ailes de papier"

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : ,


16 octobre 2014

La poésie du jeudi chez Asphodèle

Jeu-la poésie du jeudi chez Asphod'L

et son carnet ICI


Revenons une fois encore sur le couple fantasque et fusionnel d'Antoine de Saint Exupéry, l'Albatros immobilisé*, et Consuelo, sa femme-fleur*.

Les malles-cabines d'A. & C. de Saint-Exupéry, qui voyagèrent après la guerre depuis New York par paquebot, n'avaient encore jamais été ouvertes depuis soixante ans. Elles renfermaient les trésors de leur amour : lettres, dessins, papiers, photographies, aquarelles, costumes, portefeuille, mots griffonnés, bijoux, carnets de croquis, manuscrits annotés, poèmes...

Ils ont été rassemblés dans un très beau livre "Antoine et Consuela de Saint Exupéry, un amour de légende". Texte : Alain Vircondelet. Archives : José Martinez Fructuoso

Livre

Ce livre ne se lit pas de A à Z. On le prend et le reprend, on le feuillette, on y puise, encore et encore, d'autres détails de la vie de ces amants terribles.

Texte d'une prière écrite par Antoine de St-Ex, en janvier 1944 (il disparaît 31/07/1944) que Consuelo devait dire chaque soir...

"Seigneur ce n'est pas la peine de vous fatiguer beaucoup. Faites-moi simplement comme je suis.

J'ai l'air vaniteuse dans les petites choses, mais dans les grandes choses, je suis humble.

J'ai l'air égoïste dans les petites choses mais dans les grandes choses, je suis capable de tout donner même ma vie.

J'ai l'air impure, souvent, dans les petites choses, mais je ne suis heureuse que dans la pureté.

Seigneur, faites-moi semblable, toujours, à celle que mon mari sait lire en moi.

Seigneur, Seigneur, sauvez mon mari parce qu'il m'aime véritablement et que sans lui je serais trop orpheline, mais faites, Seigneur, qu'il meure le premier de nous deux, parce qu'il a l'air, comme ça, bien solide, mais qu'il s'angoisse trop quand il ne m'entend plus faire du bruit dans la maison.

Seigneur, épargnez-lui d'abord l'angoisse. Faites que je fasse toujours du bruit dans la maison, même si je dois, de temps en temps, casser quelque chose.
Aidez-moi à être fidèle et à ne pas voir ceux qu'il méprise ou qui le détestent. Ca lui porte malheur parce qu'il a fait sa vie en moi.

Protégez, Seigneur, notre maison. Votre Consuelo. Amen"


*Michel Polacco, Directeur de France Info

Prière Consuelo

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,

10 octobre 2014

Allumer le chat

Allumer le chat
de Barbara Constantine

(Points)

Allumer le chat

 

Nunzi avait souhaité participer au swap partagé avec Sharon, au printemps dernier. Elle avait donc envoyé sa maîtresse à Caen pour me faire dédicacer ce roman... Encore merci à toutes deux.

C'est le premier roman de Barbara Constantine (qui a écrit aussi, entre autre "Et puis, Paulette...".

"La poésie en dit long et c'est vite fait.
La prose ne va pas très loin et prend du temps"
Charles Bukowski

Après quelques remerciements et cette citation, Barbara Constantine entre dans le vif du sujet dès la première page : "Passe-moi le fusil, j'vais allumer le chat" (page 11).

C'est l'histoire farfelue d'une famille ordinaire. Ce livre m'a fait rigoler, mais pas que, comme vous me le souhaitiez dans votre dédicace, chère Barbara Constantine !

Des grands parents découvrent leur petit fils Rémi 5 ans après sa naissance car Raymond ne supportait pas son gendre et avait coupé les ponts avec sa fille. Ainsi commence une longue histoire d'amour saupoudrée d'étonnants secrets familiaux révélés aux uns et aux autres... Rien de bien original et pourtant marrant.

Et le chat dans tout ça ? C'est bien sûr un chat intelligent qui pense tout haut à ce que les humains qui l'entourent ne sont pas capables de penser ! Philosophe et très pédant, "on dirait toujours qu'il se fout ouvertement de la gueule du monde, et c'est énervant, mais c'est ça qu'est bien chez lui".

Bastos -c'est son nom- mais pourquoi ce drôle de nom ? Pardi, parce que Raymond fumait des Bastos qui "arrachaient la gueule" (page 73) et dont l'odeur des brunes rendait le chat fou ! Et pourquoi Raymond a-t-il des pulsions ? Ben parce que depuis qu'il a abandonné les brunes il s'est mis à "l'herbe", voyons !

Bref, un chat qui a bien l'intention de profiter de ses 7 vies, dont une qu'il aimerait bien essayer de vivre en vie d'homme, une fois... pas longtemps, mais juste une petite fois, pour voir comment c'est. Ca pourrait être marrant". (page 100)

Les (70)chapitres sont courts, résumés par un titre. C'est clair. C'est drôle et tendre. Le roman se croque à pleines dents et met de bonne humeur. J'ai passé un bon moment de lecture.

Et cerise sur le gâteau, je le rajoute à ma liste "chat" pour le Challenge Totem de LiliGalipette !

JEU-Totem Liligalipette

 

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

05 octobre 2014

Lyon Roses

L'Association Congrès 2015 Lyon Roses regroupe la Société Française des Roses, la Société Lyonnaise d'Horticulture et l'Association Roses Anciennes en France (avec son antenne de Saint Galmier). Elle bénéficie de l'étroite collaboration de la Ville de Lyon.

 

 LyonRoses2015-July2014
clic sur la photo

logo_lyon_roses_2015

 

 

Il est temps d'en parler officiellement de ce CONGRES LYON ROSES 2015 !

Du 26 mai au 1er juin 2015, Lyon accueillera la 17e Convention mondiale des Sociétés de Roses. 800 congressistes de 48 pays sont attendus pour assister à des conférences et autres rencontres, participer à differents ateliers et visites.

Les 30 et 31 mai, la Ville de Lyon et le Département des Parcs & Jardins organiseront un grand Festival de la Rose. 300 000 visiteurs sont attendus.

Professionnels et bénévoles oeuvrent depuis des mois, et les roseraies lyonnaises et jardins privés remarquables ne sont pas en reste ! 

 

"C'est le temps que tu as perdu pour ta rose
qui fait ta rose si importante."
Saint-Exupéry Le Petit Prince

 

 

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

02 octobre 2014

La poésie du jeudi chez Asphodèle

Jeu-la poésie du jeudi chez Asphod'L

pour découvrir l'intégralité du cahier de poésies clic

"Cupidon s'étant approché un peu trop près des rosiers du jardin de l'Olympe que butinaient des abeilles, fut cruellement piqué. De chaque piqûre jaillit une goutte de sang qui transforma les fleurs blanches en fleurs vermeilles. Vénus, affolée, se précipita à son secours et, dans sa hâte, renversa le flacon d'odeurs qu'elle portait à la ceinture. Depuis ce jour, les roses sont parfumées…"

camée-rose

 

De plus en plus engagée dans l'organisation de la Convention mondiale des Sociétés de Roses qui se tiendra, pour la première fois en France, -et à Lyon !-, au printemps prochain, tout au long des mois à venir je parlerai de cette Roses Aventure.
En 1867, le rosiériste lyonnais Guillot a créé "La France", premier hybride de thé, et en 1898, un autre rosiériste lyonnais Pernet Ducher a créé le premier hybride de thé jaune "Soleil d'Or".Depuis 5 générations, des dynasties familiales d'obtenteurs lyonnais font la réputation internationale de Lyon et sa région.

La France-21-06-09
Roseraie botanique Parc Tête d'Or - photo 21-06-2009

 

rosiéristes lyonnais

 

La rose-thé
de Théophile Gautier
(Emaux et Camées)
La plus délicate des roses
Est, à coup sûr, la rose-thé.
Son bouton aux feuilles mi-closes
De carmin à peine est teinté.
On dirait une rose blanche
Qu'aurait fait rougir de pudeur,
En la lutinant sur la branche,
Un papillon trop plein d'ardeur.
Son tissu rose et diaphane
De la chair a le velouté ;
Auprès, tout incarnat se fane
Ou prend de la vulgarité.
Comme un teint aristocratique
Noircit les fronts bruns de soleil,
De ses soeurs elle rend rustique
Le coloris chaud et vermeil.
Mais, si votre main qui s'en joue,
A quelque bal, pour son parfum,
La rapproche de votre joue,
Son frais éclat devient commun.
Il n'est pas de rose assez tendre
Sur la palette du prntemps,
Madame, pour oser prétendre
Lutter contre vos dix-sept ans.
La peau vaut mieux que le pétale,
Et le sang pur d'un noble coeur
Qui sur la jeunesse s'étale
De tous les roses est vainqueur !

Roses thé-21-06-09
Roseraie botanique Parc de la Tête d'Or

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,



30 septembre 2014

Mots en balade avec Evalire

Encore un nouveau jeu ! Chez Evalire. Chaque mois, Evalire propose un mot, à nous d'en faire toute une histoire, lui envoyer le lien et publier notre billet sans oublier d'y insérer son joli logo.

Jeu Evalire-Mots en balade

le mot de septembre : "SOLEIL"

Invitation à transformer les mots en photos !

citrons Menton

 

Après l'été pourri, que dire ? Simplement que les vacanciers de septembre ont eu de la chance !

"...  C'est encore toi que je préfère
Soleil, délicieux enfer."

Jean Cocteau - Poèmes (1920)

 

Pourquoi donc ce mot "soleil" m'a-t-il fait immédiatement penser à "jaune" ? Et aux fleurs ? Un cheminement d'esprit bien naturel puisque mon capital-soleil est épuisé...

c'est la saison des dahlias

dahlia jaune

des tournesols

tournesol manègeoeuvre de l'homme

ou de la Nature
tournesols Isère (4)

sans oublier

la tulipe
tulipe

la pivoine
pivoine jaune

la rose
"Vendée-Globe" de Dorieux
30-05-O9Vendée Globe-Dorieux (1)

je vais vous dire un secret...
au Parc j'ai croisé Poussinet

canard-pêche


et la jonquille du printemps
(à la demande expresse d'Antiblues !)
jonquilles (4)

 

What else ???

 

Comment ne pas évoquer non plus les tableaux peints à Arles par Van Gogh ? Bien que j'aimerais beaucoup en posséder un seul (faut bien rêver !), ce ne sont pas ces toiles qui sont mes préférées.

"La femme devant les tournesols de Van Gogh" peint par Isaac Israëls en 1917 a ma préférence.

Femme devant les tournesols Van Gogh-1917
image du Net

Une paire de jolis seins qui font de l'ombre aux soleils du grand Vincent, c'était osé pour l'époque ! En jaune et noir, c'est pourtant très harmonieux. Sans aucun doute, Jean-Charles va les aimer !

 
Qui jouera en octobre ?

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,

28 septembre 2014

Parfums

Parfums
de Philippe Claudel

(Livre de Poche)

Parfums Ph
image du Net

 

C'est le bouquet coloré de pois de senteur de la page de couverture qui a attiré mon attention et m'a fait découvrir cet auteur lorrain. Une belle plume, assurément. Un voyage immobile dans les/nos années passées, dans "une boucle du temps".

Sous forme d'abécédaire composé de 3 voyelles et 12 consonnes, Philippe Claudel dresse l'inventaire des souvenirs conservés par sa mémoire. Les parfums qu'il contemple autant qu'il respire, ses 61 "madeleines", dont beaucoup sont aussi les nôtres, sont répertoriées en odeurs particulières, mais aussi en lieux, en images, en couleurs, en formes, en personnages, en références familiales, en bruits, en comparaisons, en décors, en références littéraires, en particulier Baudelaire -"qui décidément avait tout compris des choses et des hommes" (Légumes -page 119-)-, en objets usuels, etc.

A travers des flôts de mots, noms, adjectifs et verbes, Philippe Claudel nous grise parfois jusqu'à l'étourdissement. Toutes ses explications, d'une évidence presque enfantine, nous conduisent tout naturellement dans notre propre vie.

Pour ma part, j'ai retrouvé des anecdotes personnelles avec l'ail, l'alambic, l'après-rasage, la cave, le charbon, le cigare, les draps frais, l'étable, l'éther, le foin, le fumier, les Gauloises et Gitanes, un texte que j'avais choisi pour un Jeudi-Poésie d'Asphodèle ICI, le goudron, le gymnase, le lard frit, la mort, le Munster, la piscine, les pissotières, la pluie d'orage, la pommade, la salle de classe, le sapin, la sauce tomate, le savon, la terre, le tilleul, la torréfaction.

"L'odeur de la croyance indéfectible en un merveilleux mensonge qui dure depuis deux mille ans a soutenu bien des êtres, en a tué beaucoup d'autres." (Eglise -page 82)

"Chaque lettre a une odeur, chaque verbe, un parfum. Chaque mot diffuse dans la mémoire un lieu et ses effluves. Et le texte qui peut à peu se tisse, aux hasards conjugués de l'alphabet et de la remembrance, devient alors le fleuve merveilleux, mille fois ramifié et odorant, de notre vie rêvée, de notre vie vécue, de notre vie à venir, qui tour à tour nous emporte et nous dévoile." (Voyage -page 201-).

Coup de Coeur pour ce livre que je recommande à celles et ceux qui n'aiment pas trop lire !

 

Les Liseuses-Amies Liliba ICI et Liligalipette ICI avaient fait un billet en novembre 2012.

 

Philippe CLAUDEL : "Ecrivain traduit dans le monde entier, est aussi cinéaste et dramaturge. Il a notamment publié aux éditions Stock Les Ames grises, la Petite Fille de Monsieur Linh, le Rapport de Brodeck, romans qui ont connu un grand succès public et ont été couronnés par de nombreux prix. Membre de l'académie Goncourt, il réside en Lorraine où il est né en 1962."

 

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : ,

25 septembre 2014

Scènes de rue chez Olgayou

Olgayou ne fait pas que des petits points ! Depuis quelques semaines, elle nous propose un nouveau jeu photographique "Scènes de rue". La règle est simple : il faut lui envoyer une photo, insolite si possible, avant 20 h chaque mercredi qu'elle publie ensuite dans un billet. Sa proposition rencontre un grand succès et les photos publiées reflètent bien la vie des gens.

Antiblues, une idée qui va te plaire. Et pas de Jocker pour commenter !

Pour ma première participation (fin août), je lui avais envoyé "mon" Charlot des temps modernes, une scène de rue dans le Vieux Lyon, tout près du Musée Gadagne.

 Les temps modernes

Scène de rue 1-Charlot-Vieux Lyon

 

Cette semaine, rentrée littéraire oblige, un vélo-biblio abandonné à La Confluence pour le Pardon des Mariniers en mai.

 "Bibliothèque : hôpital de l'âme"
(cf Marguerite Yourcenar)

vélo-biblio

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 septembre 2014

Le (dernier) défi du 20 de Mamylor : So'N en sports !

Voici le 12e défi du 20 dirigé par Mamylor qui passe le relais... C'était drôlement sympa. Merci à toi, Mamylor, Princesse d'orchestre de ces quatre saisons !

"Histoire de chemins" c'est le thème choisi pour fêter l'arrivée de l'automne, un thème qui m'inspire encore énormément ! Et selon mes habitudes, je n'en fais qu'à ma tête en suivant MES chemins...

C'estétait l'été, les vacances. Vous me direz, depuis le 1er mai, ça ne change rien pour moi. J'adoooore mes semaines de 7 dimanches !

J'm'aère, j'me balade, j'me remue, j'me sportive, j'me "culture" aussi ! et mine de rien, faut pas croire, j'ai préparé MA rentrée sur le sentier "littéraire" !

 
la preuve!

 So'N scoot
bon, d'accord, c'est une photo d'archives ! (j'avais les cheveux plus longs...)

mais celles-ci, si !

fin avril 2014, à la Confluence
a-NEtrottinette

 

en juin, vers Chambéry
Chambéry-N-tracteur

mais pas que !

en mai-juin, à la maison
So'N - peinture cuisine

en juillet (à ce jour le chantier a été abandonné n'est toujours pas fini !)
So'N - tricot

 

des lectures

livres lus

et mes lectures à venir
dans le cadre très sérieux d'un cycle "Littérature" de l'UTA
"Ecrire le lien : l'amitié à l'épreuve de la littérature et de la philosophie"

livres (1)

depuis la photo j'ai lu

Le songe de Monomotapa et j'ai attaqué La conspiration

2014-08-lecture UTA

et aussi !
j'ai bien hésité entre les deux versions, française et anglaise...
mais pour l'aventure en Roses du Congrès mondial qui se tiendra à Lyon au printemps prochain

LyonRoses2015-July2014


celui-ci m'a paru indispensable !

Bescherelle Anglais

Antiblues, pas de Bescherelle Français (what a shame !)
mais cette nouvelle version m'a conquise
ce qui ne m'empêche pas de chercher un vrai vieux Bescherelle

Mes prochains chemins seront bien différents
Des nouvelles aventures m'attendent

@ suivre

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : ,

18 septembre 2014

La poésie du jeudi chez Asphodèle

Que ma reprise est donc laborieuse. Comme me le répète Asphodèle : c'était mieux quand j'étais enfermée dans ma tour! Heureusemnt des Aminautes vont m'aider à ne pas (déjà) perdre pied : Miss Aspho, LylouAnne avec sa Ronde mensuelle que j'ai enfin intégrée -zut je n'ai rien pour le thème de septembre !-, Nelly et son bouquet hebdomadaire du vendredi, Olgayou qui suggère des Scènes de rue (il suffit de lui envoyer une photo avec le mercredi 20 h), le Défi du 20 avec Mamylor qui passe le relais pour le 20 d'octobre (qu'on se le dise !), Evalire et ses Mots en balade, une fois par mois avec un thème imposé et illustré par un joli logo, mais aussi La page 31 de Sophie le mardi, Le jeudi Citation de Chiffonnette, les photos insolites d'Antiblues, les billets soéniens, les "traboules" avec d'autres blogs-amis que je vais reprendre aussi de temps en temps, etc. J'ai le choix pour ne pas sombrer dans la routine, hein !

 

Jeu-la poésie du jeudi chez Asphod'L

ICI le carnet de poésies de Miss Aspho

 

Après sa rentrée avec ses Plumes, Miss Aspho reprend son Jeudi-Poésie, un rendez-vous que je ne suis pas la seule à apprécier.

Dans mon petit livre Point2 "Les 100 plus belles récitations" offert par MTG, j'ai choisi un poème tout à fait d'actualité

a-2014-St-Cyr sur Mer (35)Port de Bandol

 

En Septembre
La mer
Jean RICHEPIN

 

"Ciel roux. Ciel de septembre.
De la pourpre et de l'ambre
Fondus en ton brouillé.
Draperie ondulante
Où le soleil se plante
Comme un vieux clou rouillé.

Flots teintés d'améthyste.
Ecumes en batiste
Aux légers falbalas.
Horizon de nuées
Vaguement remuées
En vaporeux lilas.

Falaises jaunissantes.
Des mûres dans les sentes.
Du chaume dans les champs.
Aux flaques des ornières,
Et lueurs prisonnières
Le cuivre des couchants.

Aucun cri dans l'espace.
Nulle barque qui passe.
Pas d'oiseaux aux buissons
Ni de gens sur l'éteule.
Et la couleur est seule
A chanter ses chansons.

Apaisement. Silence.
La brise ne balance
Que le bruit endormant
De la mer qui chantonne.
Ciel de miel. Ciel d'automne.
Silence. Apaisement."

 

Note de Point2 : "Jean Richepin (1849-1926), auteur de la Chanson des gueux : Ni l'existence ni l'oeuvre de Richepin ne furent lisses et paisibles. Révolté, proche des exclus de toutes sortes, Richepin a rarement connu la douceur et la sérénité."

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,



Fin »