Soène aux mots passant

01 septembre 2015

Natty, 1 an

Natty est née autour du 1er septembre 2014, de père inconnu et d'une mère tricolore, Gizeh. Elle est conscrite avec le petit Galopin de Sharon ! A 2 mois, la petite sauvageonne est arrivée à Lyon.

a-Natty-20-11-2014

 

a-Natty mosaique-02-12-14

Toujours aussi craintive, c'est une adorable minette qui n'aime que sa mère à deux pattes
et se faire tirer le portrait !

Natty-1 an-2015-2016

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,


26 août 2015

Scène de rue

Olgayou, CLIC moi aussi alors, je joue toute seule en attendant que tu reprennes ta rubrique originale !

Le Vieux Lyon était plein de touristes cet été. J'y ai fait de drôles de rencontres...

Installé sur le parvis de la cathédrale Saint-Jean, cet homme "zen" lisait en attendant d'éventuels clients !

Mais, moi, vous me connaissez, même si c'est gratos, j'y vais pas !

carresseur public St-Jean (3)

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 août 2015

DIY

au travail

 

Encore un sigle. Quelle fâcheuse habitude. Ca veut dire "Do It Yourself", mais tout l'monde le sait.

Antiblues n'aime pas ni les sigles ni l'anglaisisation de notre français. Il vient même de franciser le pseudo de notre nouvelle Amie Lyonnaise Dudette en Dioudette, qui l'a d'ailleurs aussitôt adopté ! Alors disons tout simplement "Fait Maison".

Chic, économique et authentique, le "Fait Maison" fait un carton. Pour le pratiquer, suffit d'un peu d'adresse et de beaucoup d'imagination...

Mes dix doigts ne savent pas y faire. A part taper sur un clavier Azerty, je n'arrive pas à bricoler ou à créer quoi que ce soit. Et quand je vois ce que font les autres, je me lamente.

J'ai une collection de crayons de couleur, j'ai une boîte avec tout le matériel pour le décopatch, j'ai environ 20 jeux d'aiguilles à tricoter, une boîte à outils et des magazines de toutes sortes. Et avec tout ça, RIEN !

Quand je regarde "Comment ça va bien", ça me déprime, tout à l'air si facile. Même Stéphane Bern y arrive !

Sur la Bloguo, y'a mille tutos de tout. En début d'année, j'avais même vu un truc facile à faire pour des cartes de voeux... J'avais dit que j'y ferai... J'sais plus quoi et où...

Tiens, en plein dans l'actu, CB mettait à l'honneur le blog de Chadik, jeudi dernier. Elle pratique le DIY, l'origami et réalise de jolies cartes ICI

Et mes e-Copinautes, les p'tites récups et grandes bidouilles de Marie-Camille, les bijoux de Jeanne, la e-boutique de LylouAnne, les bricoles de Dame Uranie, les gâteaux d'anniversaire de Mammilou, les dessins étoilés de Célestine, etc. me donnent des énormes envies... de faire. J'y pense et puis j'oublie...

Septembre serait le moment idéal pour attaquer une collection de cartes de voeux hand made. Voyez-vous, c'est plus fort que soi, c'est un réflexe, on parle anglais comme on mange 5 fruits et légumes par jour... Pas vous ? Moi non plus, je vous rassure. Mais comme dit Mindounet, je m'égare !

Je pourrais m'inscrire à un cours de bricolage ou à un Club de tricot plutôt que d'aller à des conférences de l'UTA, fréquenter un café-tricot, que sais-je encore. Mais voilà, j'ai plus grands yeux que grand ventre, comme me disait ma Mémé.

Trop tard, j'ai déjà renouvelé toutes mes inscriptions !

Mais je m'en vais quand même acheter le n°3 du nouveau magazine (trimestriel) des Blogueuses CréaCartes & Scrap(et les 2 premiers si affinité !). J'ai vu ça sur CanalBlog qui a eu (aussi) un coup de coeur pour le blog de France May -décidément, le Staff de CB adore les travaux manuels !- Des fois que mes futures créations seraient publiées dans un numéro de ce magazine...

CréaCartes et Scrap

 CréaCartes et Scrap n°2

@ suivre. Faut pas on peut rêver... Heu... c'est pas gagné !

edit dernière minute :
après avoir feuilleté le n° 3
je n'achèterai pas les 2 précédents
tout est trop compliqué pour moi,
pas assez de patience...

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags :

20 août 2015

Le défi du 20 avec Mamylor

Après son Défi de février, Mamylor s'y recolle en août, et propose "la pierre dans tous ses états", ajoutant même "le" ou "la" pierre !

Elle avait très envie de parler des Pierre et pierres ; je sens bien qu'elle va s'éclater ce 20 !

Pour ce Défi du 20 qui tombe un jeudi, je ferai encore d'une pierre deux coups, voire 3en 1, un mélange des genres à la So'N pas fait pour me déplaire, avec l'éloge d'un petit roman charmant "Pietra viva" de Léonor de Récondo qui finit judicieusement par une poésie.

 

Du simple petit caillou au matériau noble, la pierre se décline dans tous ses éclats. Pour la plupart, solides comme un roc, les pierres résistent allègrement au temps qui passe. On peut compter sur elles ; le Petit Poucet l'avait bien compris en semant des petits cailloux sur le chemin !

Moi, vous me connaissez, je me suis immédiatement plongée dans ma bible papier : de la "matière minérale dure et solide" aux "petites concrétions dures dans la pulpe de certains fruits", la pierre se décline en 6 définitions chez l'énigmatique inventeur du dictionnaire. Mais c'est qui donc ? On connaît son patronyme mais pas forcément son prénom.

Sur la 4e de couverture du livre de Véronique Bedin et Julien Feydy "Pierre Larousse par lui-même" je lis : "Pierre Larousse, homme complexe et attachant, un écrivain bouillonnant d'idées, maîtrisant les techniques de la communication, précurseur des réseaux sociaux ; un bon vivant, fidèle en amitié et à l'humour décapant ; un homme libre avant tout, de ses idées, de ses actes, et, bien sûr, de ses écrits."

 

Pierre Larousse-livre
image du Net

 

Enumérer les Pierre célèbres, me prendrait trop de temps, de Ronsard, Loti, Perret, Bachelet, Cardin, Balmain, de Coubertin, Troisgros, tous ceux-là sont archi connus.

Curieusement, seulement 3 Pierre au Panthéon depuis la Révolution française : Pierre Jean Georges Cabanis sous le Premier Empire, Pierre Curie et Pierre Brossolette sous notre 5e République.

Et "merde" alors ! Faudrait pas l'oublier Pierre Cambronne que nous évoquons tous à longueur de journée, quand ça va mal, depuis sa réplique à la bataille de Waterloo !

 

Pierre Cambronne
image du Net

 

Après "le" passons à "la". Que choisir ? Les pierres sont si belles. Chaque pierre a une histoire. Impossible de tout évoquer...

quelques pierres immortalisées lors de mes balades, escapades et voyages
(sans légende, les photos parlent d'elles-mêmes)

Défi pierre1

Défi pierre4

Défi pierre

Défi pierre3

Défi pierre2

 

quelques pavés lyonnais bien sûr (je suis une soixante-huitarde, moi !)très décoratifs ! je les préfère bien rangés sur le pavé, mais attention, pas question de lever le nez au risque de se faire une entorse

pavés (1)

sous la neige, sont pas mal non plus !

neige-pavés

 

des vestiges historiques dans le Rhône (Acqueduc romain du Gier, le plus long des 4 aqueducs qui alimentaient Lugdunum en eau)

aqueduc

 

ainsi que l'aqueduc romain souterrain de la Brévennes qui se devine encore à quelques endroits sur les communes de Duerne et Montromant, où les pierres sont coiffées de racines

 Aqueduc romain de la Brévenne

des bains gallo-romains à St-Just, bien cachés au milieu des immeubles

bains gallo-romains St-Just

bains gallo-romains2

impossible de ne pas évoquer non plus les jolies pierres dorées du Beaujolais

pierres dorées

 

Un peu d'humour : c'est du lourd !

un éboulement qui avait coupé le quai Jean-Jacques Rousseau pendant des années (la photo date d'août 2009 et il y avait déjà pas mal de temps que la roche avait écrasé la voiture). Cette image aurait fait une belle Scène de rue chez Olgayou !

a-we 9-8-09-voiture sous un rocher

 

Et pour terminer, j'ai découvert -au cours de mes recherches- une petite pierre plutôt bleue "qui apaise, calme les émotions, rend l'esprit vif, dissipe les inquiétudes, libère le mental et aide à la méditation". Mais c'est quoi donc ?

Le déroulement de ces quelques images vous aura sûrement laisser le temps de trouver son nom... 

etoile

 Pietra viva

Pietra viva

Des carrières de pietra serena aux carrières de Carrare, Michelangel va s'apercevoir que toutes les  réponses aux questions qu'il se pose sur sa vie ne sont pas forcément au coeur de la pietra viva. Le sculpteur de génie et poète, en se laissant aller à écouter son coeur, soignera ses plaies dans le doux parfum de ses souvenirs :

"Dans le sable creusé par la mer,
L'enfant de ses mains douces
A déterré le coquillage.
L'apporchant de son oreille,
Il espère retenir les vagues
Et récolte l'écune d'un parfum.

Alors que ses pas le mènent
Au coeur de la montagne,
Il se laisse surprendre par Echo
Qui, la gorge déployée,
Lui offre le chant du parfum :
Le rire de l'iris.

Du haut de son perchoir,
Il tombe sur le sol de son enfance.
La main si délicate
Lui parle d'aromates et d'amour.
Il l'entend, la sent, la goûte.
Quand la verra-t-il ?

L'enfant porté par sa joie
Dévale le chemin de pierres,
Il y abandonne peurs et jouets
Pour plonger dans l'étreinte chaude
De la robe adorée qui frave sur sa joue
Ses arabesques brodées.

La chevelure de pluie s'est défaite,
De l'orage naît l'espoir infini
D'un amour retrouvé
Qui s'arrache à l'oubli
Pour ressusciter la mémoire de l'enfant
Dans le coeur de l'homme."

(poème de Michel Ange)

 caillou coeur

 

 

RENDEZ-VOUS LE 20 SEPTEMBRE
pour le Défi de Mamylor

 

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 août 2015

Devinette

Y'a personne ? dit le pessimiste

Y'a quelqu'un ? dit l'optimiste

 

D'accord, on est en août, et en plus, le 15, un jour férié.

Alors, pour celles et ceux qui ouvriront quand même leur ordi, je vous pose une question et la première bonne réponse en commentaire aura droit à un mini-cadeau de Lyon !

 

chat

 

- Tu es au volant d'une voiture et tu roules à vitesse constante

- A ta droite, un ravin à perte de vue

- A ta gauche, un camion de pompier qui roule à la même vitesse et dans la même direction que toi

- Devant toi, un cochon qui est plus gros que ta voiture

- Derrière toi, un hélicoptère qui te suit en rase motte

- Le cochon et l'hélicoptère vont à la même vitesse que toi

 

Comment fais-tu pour t'arrêter ?

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [59] - Permalien [#]
Tags :



13 août 2015

Jeudi en poésie

C'est la première fois que je traboule avec Daddy R clic ! Lorsque j'ai découvert sa "triplette St-Jo", j'ai eu une énorme envie de lui montrer la mienne ! Le temps de retrouver la photo, me voici prête à faire d'une pierre deux coups !

jeudi-poésie en Haïku

Ombres sur le gazon :
les pieds de plus en plus froids
on parle d'anciens amis
Rod Willmot

 (Morvan - octobre 2014)

a-gîte-Morvan-ombres

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 août 2015

Pic 972

coccinelle

 

Il y a bien longtemps que je n'avais pas utilisé ce logo de Miss Aspho... Ca s'en va et ça revient !

Je marche, je randonne, c'est bon pour ma mes formes fessiers ! Je ne rechigne pas devant les dénivelés, j'aime escalader les Monts d'Or, du Lyonnais, du Beaujolais et grimpe leurs cols ! 

Je ne m'accorde aucune escapade pendant l'été (juste des balades en semaine), reste dans le haut de mon 5e les week-ends, le tunnel sous Fourvière étant impratiquable, privilégie les petites routes départementales désertées et fuis-fuis-fuis les "pics" automobiles...

Pensez-donc ! A l'évoquer, j'en frémis. Le piton de l'horreur, sous la fournaise !

Le 8 août, Bison toujours pas très futé, n'avait (une fois encore) rien vu venir... Pourtant, un "pic" de 972 kms de bouchons cumulés dans l'hexagone c'était prévisible, hein ! Faut dire que si tous ceux qui sont partis dès l'avant veille et la veille avaient attendu aussi le samedi matin, on aurait dépassé le pic 1 000 voire 1 500 !

Les pauvres,dites-vous ? Ah non alors, moi, je ne les plains pas, ces sinistrés de l'asphalte. Y'a ka faire autrement, tout simplement. Personne n'est obligé de se payer 12 heures pour faire 500 kilomètres. Et leurs gosses, y ont-ils pensé ? et le chien, coincé dans la malle entre les valises et la glacière, qui peut juste tirer la langue ? Enfin, c'est mieux que de l'abandonner avant de partir ou d'oublier un gosse sur une aire d'autoroute...

Il y a bien des années, fuyant Lyon, mort de chez mort la semaine du 15 août, je prenais aussi quelques jours de congés.

Aujourd'hui, Lyon n'est jamais désert, les magasins ne ferment plus, et en profitent même pour écouler les derniers soldes "promotionnés". Je peux acheter du pain sans courir à l'autre bout de la ville, je peux passer du temps dans les grands magasins climatisés pour mieux supporter la canicule ! C'est l'pied.

Bref, y'a mille raisons d'attendre que septembre se manifeste pour me mettre en route ! Et d'aventure en aventure, cette année, ma foi, ce sera sportif... avec un chat ; ça, je n'y avais pas pensé... avant !

 

 

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

09 août 2015

Les 8 petits cadres

  

Miss Aspho sourit
C'est son Anniversaire aujourd'hui
Sur le gâteau quelques bougies
A ses côtés,
Sur son bureau, 8 petits cadres...

Photos couleur porte-bonheur
Plantées dans un cadre
Comme une fleur
Petits souvenirs qui la feront sourire
Pour les semaines à venir.

Y'a pas loin
Entre son rire et ses larmes
Y'a pas loin...
Y'a pas loin
entre aujourd'hui et demain

 

a-NE-Anniv'Isabelle-2015

 

texte inspiré par la chanson "Y'a pas loin" de Louis CHEDID

 

Merci, Mindounet, pour cette idée géniale, orchestrée depuis des semaines ! Tout est bien qui finit bien ! Les 8 rescapés (Somaja, Valentyne, Emilie B., Galéa, Philisine Cave, Sharon, So'N et leur coach Mindounet)-et quelques autres abandonnés sur le chemin- de cette Aventure d'Amitié te souhaitent un très Heureux Anniversaire

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 août 2015

Jeudi en poésie

Une histoire de chat pour changer. Il y avait longtemps que je n'avais pas pioché dans ce thème. Il n'y a pas que l'eau et les roses dans ma vie !

avec l'aimable participation de Natty

 

Natty-portrait


Etude de chat

Maurice Rollinat
"Les Bêtes" extrait -1911-

 

Aujourd'hui depuis l'aube, ayant ripaillé
Au vieux château qui le vit naître,
Il est, sur son fauteuil poudreux et dépaillé,
Accroupi devant la fenêtre.

Il pleuvasse un peu, mais pour ce craintif de l'eau
L'ondée a trop de violence ;
Il reste au gîte, y fait son ronronnant solo
Dans la musique du silence.

Confit en sa mollesse, il peine à s'étirer ;
Piète, sort sa griffe, la rentre ;
Pour le moment, sans puce, et gavé son plein ventre
Il n'a plus rien à désirer.

Une poussière ayant picoté son nez rose,
Il éternue, et comme un loir,
Il s'étend, paresseux, chargé de nonchaloir,
Et genoux pliés se repose.

Natty en sieste

L'oeil mi-clos, rêvassant plutôt qu'il ne sommeille,
Gardant l'ouïe et l'odorat,
Il guigne le grillon du mur, flaire le rat,
Ecoute ronfler une abeille.

Le temps passe, à la fin, de sieste en somnolence,
Il s'endort, puis, se réveillant,
Se rendort de nouveau, se réveille en baîllant,
Tant qu'il sort de son indolence.

Il toussote, se mouche et se désassoupit,
Bombe son échine et la creuse
En redressant sa queue alerte, toute heureuse
D'avoir terminé son répit.

 

Natty perchée

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 août 2015

De serres en champs

Roses et merveilles. La citation d'Alfred de Musset "La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité", les dynasties de rosiéristes la vivent dans leur quotidien depuis plusieurs générations.

Dans ces familles d'horticulteurs, la passion se transmet de génération en génération. Le savoir-faire des aînés se coujugue avec l'esprit créatif des jeunes pour aller toujours plus loin dans la culture de la Rose.

La naissance d'une nouvelle rose demande beaucoup de temps et d'ingéniosité pour optimiser, à la fois, la résistance du plant, l'esthétique, la couleur et la senteur de la fleur.

Lors du Congrès mondial des Roses, j'ai eu l'occasion de visiter la Maison Guillot à Chamagnieu (Isère)

Guillot

 
Sous un soleil de plomb 

thermomètre 34°

nous avons découvert des serres de rosiers
Impressionnant

Guillot1

Guillot2

rosiers Guillot

que choisir parmi ces centaines, ces milliers de pots

que des noms célèbres... et régionaux bien sûr !

Anne-Sophie Pic

Lili Marlène

et bien sûr

Monsieur Paul

Paul Bocuse

 

rose blanche Paul Bocuse

 

Une autre découverte, pour rêver. Dernièrement, j'ai visité les champs de roses de Reuter à Saint-Georges d'Espéranche (Isère). Incroyable mais vrai !

Reuter-champs4

Au milieu des blés coupés et des tournesols qui mûrissent lentement, en bordure d'une petite route, des étendues plantées de rosiers bébés et adultes, qui poussent en pleine terre un peu caillouteuse, sans jamais être arrosés. De véritables "coulées" multicolores et odorantes !

De loin, on ne devine pas que ces bandes rectilignes et vertes sont des rosiers. Un vrai coup de coeur. 

Reuter1

 

Reuter-blé-rosiers

 

Après quelques manutentions scientifiques un peu secrètes, les nouveaux bébés rosiers deviendront grands et magnifiques.

Reuter-création rosier

Reuter-Pierre de Ronsard

On ne rêve pas. Ce ne sont pas des murs peints. De vraies étendues arc en ciel à perte de vue.

Reuter-champs1

Reuter-champs2

Reuter-champs3

Reuter-rose

Posté par Soene à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,