J'ai descendu dans mon jardin pour y cueillir du romarin…

Et bien non, dans ces effroyables jardins (urbains) on ne cultive plus de romarin et pas que du safran. Dans certains jardins on fait pousser du cannabis. Les jardiniers clandestins ou des clandestins-jardiniers, allez savoir, bref, ce peuple de l’herbe s'active sans foi ni loi. Car c’est un marché juteux pour ces auto-producteurs !

Pétard ! Y’a aussi une mutation dans les trafics de drogues… On dit que la France est championne de consommation de cannabis en Europe. J’apprends aussi que ¼ des ados en consomment et que c’est très dangereux pour leurs cerveaux en formation (13-16 ans).

Je connais des jardins ouvriers, des jardins partagés. Mais dans ceux-là, pas besoin de jardiniers-guetteurs, y’a rien à cacher, y’a rien à vendre ni à gagner (à part la solidarité).

 chez Chiffonnette

JEU-le jeudi c'est citation chez Chiffonnette

 

«Bon. Alors, quoi ? Rien, peut-être ? Qui peut le croire ? Le monde change, bien sûr, mais un de ses traits ne varie pas : tant qu’il y aura des hommes, ils aspireront à autre chose. Autre chose que ce qu’ils ont déjà, autre chose que la vie de chaque jour, autre chose que la vie tout court.» Jean d’Ormesson - C’était bien.

jardin 2ePerrache

jardin sur le toit de l'échangeur de Perrache (2e)