24 h photo

avec Patricia


Surtout, je ne veux pas manquer ce rendez-vous : la persévérance est ancrée dans ma vie ! Alors, rien de bien original, cette semaine, sauf que la notion du temps aussi me poursuit, éternel sujet de réflexion et d'interrogation.

Le 21/10, que vois-je, au Monop de la Part Dieu ? des sapins tout nus abandonnés ça et là dans les rayons. Déjà ? Mais Noël c'est dans plus de deux mois. Vont-ils survivre, au chaud, obligés à supporter boules et guirlandes ?... Le 25/10, même constat au Monop des Cordoliers. Mais rien dans celui de O. Bizarre.

sapin Monop Part Dieu