cage chat oiseau

 

Il y a -très- longtemps, je jouais à "J'aime/J'aime pas". Miss Aspho, tu t'en souviens sûrement. Une fois par mois -je vais essayer de tenir le rythme-, je reviendrai sur le mois écoulé avec mes coups de coeur et des coups de gueule du moment.

Qu'on le veuille ou non, désormais, on est en liberté surveillée. A Lyon (comme ailleurs) tout événement public doit être sécurisé. On est dirigé, encadré par des sociétés de sécurité, enchicané, barricadé, enfermé dans des espaces de semi liberté délimités par des barrières métalliques et des blocs de béton. Sans parler des fouilles... Question d'habitude, je mets le minimum dans mon sac, si bien qu'il me manque toujours l'indispensable, je le présente et l'ouvre spontanément, même si on ne me le demande pas !

Ces armes de paix sont-elles plutôt rassurantes ou carrément flippantes ? "Même pas peur" certains disent. Le croient-ils vraiment ou font-ils semblant ? 

a-barrières sécurité Bellecour

a-Oullins-braderie

 

Comme je ne vais pas dans les stades, j'évite les heures de queue et la palpation corporelle.

Même le défilé de la Biennale de la Danse a été "parqué" au stade de Gerland avec inscription préalable obligatoire. C'est ça la France, désormais.

 

Tiens, autre carton rouge pour le Street Food Festival réfugié derrière les grilles des Subsistances. Impossible de s'inscrire sur Internet la veille et le jour même. Arrivée sur place le samedi à 12 h 30 pour me régaler d'une barquette gastronomique cuisinée par un chef lyonnais, grilles fermées : trop de monde !  Victimes de leur succès.

Street Food Festival

Je suis donc revenue à pied en centre ville m'acheter une salade Sodébo "all inclusive" et je l'ai croquée sur un banc du parc du Musée des Beaux Arts, face au Penseur de Rodin, toujours aussi dénudé et triste. Il faisait super beau. Moi aussi, j'ai pensé à rien... à tout... C'était sympa.

saalade Sodebo

 

Rodin

 


Carton rouge XXL pour le Maxi Bazar qui a ouvert le 28 septembre, rue de la Ré, dans l'ancien bâtiment "noble" de la Banque de France. My God ! Pauvre France ! comme disait ma Mémé, que c'est moche, pire que Tati tout relooké. La rue de la Ré file vraiment du mauvais coton. C'est une idée à qui donc cette implantation de souk à la française ? Pas de photo, MB ne la mérite pas.


3 cartons rouges, ça fait beaucoup, hein ? En plus, plus de terrasses sur les parkings à partir de demain.

Et des satisfactions, y'en a ?

Bien sûr, y'en a à commencer par les automobilistes qui vont retrouver pas mal de parkings grâce aux terrasses qui se sont fait la malle.

Sur BFM TV, l'autre jour, un reportage m'a réconfortée. Ben oui, c'est possible ! "She is morning" ! C'est Moi ! Sans rire, c'est la mode de se lever tôt pour profiter du calme du petit matin et faire ce que l'on a envie. Il y a longtemps que je pratique cette méthode et elle me satisfait.


Samedi matin, la balance m'a dit 671. Je vous laisse mettre la virgule... Depuis que je m'étais fâchée après moi-même en lisant 673 après un 668 suivant un 655 avec Nature House -vous suivez ?- j'avais pris le taureau par les cornes, mais entre temps, il y a eu un goûter gourmand et alcoolisé et un apéro bien arrosé pour fêter un Saint du jour... C'est trop dur de résister !


Plus d'inscriptions à l'Assoc. après un mois où un jour sur deux (en semaine seulement, je précise !) il fallait être à Lyon pour 8 h 30. Repos, enfin presque car l'Atelier d'écriture démarre dès mercredi, les randos reprennent les jeudis, le Club de Lecture reprend du service et très vite j'assisterai à ma première conférence UTA sur "la vie des femmes au XIXe siècle". Je vous dirai si ça plaît.


Et même peut-être une 4e satisfaction, l'été indien est là, je respire enfin et je peux même lever mes volets dans la journée ! Dommage, les terrasses ont dû plier leurs planches.

 

fin terrasses2


Et j'oubliais, c'est la vogue des marrons pendant un mois !!!