Trouver un sujet léger, loin de l'actualité politique et religieuse, n'est pas toujours chose facile... Pas question, cependant, de ne pas faire "ma" rentrée !

Fort heureusement, en voilà un qui me plaît, à peine polémique...

Plus besoin de soudure à bla-bla, ni aux mots composés au pluriel difficile. Plus besoin de me répéter non plus que "le toit de la cime est tombé dans l'abîme", y'a plus de circonflexe ni à l'un, ni à l'autre.  Fini aussi la vie des séries désacordonées, tous pareils, ça paraissait évident, non ?

Cette réforme de l'ortografe va me faciliter la vie et me faire enfin gagner du temps ! Et à vous ?

 

nlle orthographe

 

 

Pour une fois que la Ministre n'est pas responsable ce cette "affaire" -elle a juste ressorti des oubliettes un rapport commandé par M. Rocard en 1989-, j'vais pas encore me plaindre d'elle !

E tout cas, plus de crise d'exéma pour écrire en bon français, cet allègment des graphies va se faire allègrement, j'vous dis. 

Moi, vous me connaissez, je fouille toujours chez Google quand je me pose des questions... Mais là, pour l'occasion, j'ai en plus acheté le petit livre rouge du Monde, "le guide pour tout comprendre"

 

guide Le Monde

 

Dommage, je n'ai pas connu le tréma du poète (1878) ni le nénufar de Marcel Proust (abandonné en 1935) qui redevient "normal" après 81 ans avec un "ph" pour son rapprochement avec nymphéa. D'ailleurs, jusqu'en 1935, l'Académie avait toujours écrit nénufar, issu de l'arabo-persan "nînûfar".

Mais que je vous rassure ! le mélimélo des règles sera toujours règlementairement toléré. Aïïïe, ma pauv' Sharon, tu vas souffrir...

Pourtant, l'académicien Marc Fumaroli parle d'une "angoisse existentielle" pour cette miniréforme du XXIe siècle, qui n'est pas la première (et sûrement -qui garde son circonflexe- pas la dernière...) : l'Académie française a corrigé la graphie du lexique en 1694, 1718, 1740, 1762, 1798, 1835, 1878 et 1932-1935, en 1975 et 1990, elle a proposé deux nouvelles séries de rectifications jamais appliquées.

Cette fois, ce sera un vrai passeport pour la réussite des dictées sans faute. Ainsi "l'orthogrape bénéficiera d'un regain d'intérêt qui devrait conduire à ce qu'elle soit mieux respectée et davantage appliquée", ce qui donne en nouvelle version : l'ortografe bénéficiera d'un regain d'intéret qui devrait conduire à ce qu'elle soit mieux respectée et davantage appliquée !

OUI MAIS même si un Sage fou voulait réformer tout le système de l'ortografe, "beaucoup d'irrégularités qui sont la marque de l'Histoire ne pourraient être supprimées sans mutiler notre expression écrite".

Moi je connais des Bescherelosaures qui vont pouvoir, du coup, passer un weekend heureux !

 
sur la photo, la faute n'est toujours pas tolérée !
ortografe

 

 BONNE RENTREE !