Un secret tout mignon, façon So'N, rassurez-vous, pas à la Stéphane Bern (que j'adore !)dévoilé à la télé. 

J'ai eu envie de parler de caviardage. Rien à voir non plus avec les cafardages des Caphys ICI, hein !

Une écriture caviardée est une écriture recouverte d'un enduit noir pour la rendre illisible. 

De nos jours, on parlerait plutôt de camouflage, de maquillage, mais c'est moins poétique pour cette petite ruse amoureuse.

Je savais que Léonard, gaucher comme Antiblues, écrivait de etiord à ehcuag (droite à gauche), en commençant ses carnets par la dernière page... Si bien qu'on a cru longtemps à des messages codés. L'incroyable Léonard pensait à tout et ne voulait pas que ses secrets soient (facilement) dévoilés.

 

leonard-de-vinci-ecriture
image du Net

 

Ca ne vous aura pas échappé non plus...

Apprendre que

Marie-Antoinette-rose

Marie-Antoinette échangeait des mots d'amour caviardés avec

Axel de Fersen

le Comte Axel de Fersen, ça m'a bien amusée.

Ah ! la technique de notre XXIe siècle est diabolique. Les rayons X qui réveillent la matière ont traduit ces secrets d'Histoire !

Mais -hélas- ce n'est pas pour cette amourette qu'elle a perdu sa tête...

La Princesse autrichienne, pas très douée en politique, devenue Reine de France grâce à un mariage arrangé par le Ministre Choiseul, affectionnait particulièrement la mode et les plumes qui ornaient ses chapeaux, était mélomane, -elle jouait de la harpe- aimait jouer au billard, aux cartes, et a pris plaisir à ressusciter les grands bals... Et ce qui devait arriver, arriva !

Lors d'un bal masqué (ohé-ohé) pour l'inauguration de la salle de l'Opéra royal, elle rencontra Axel de Fersen. Entre juin 1791 et juin 1792, ils entretinrent une longue correspondance et une relation amoureuse sans être amants... moi j'dis ça mais je cafarde un peu-

Certains passages de leurs lettres étaient caviardés pour n'être lus que par leurs quatre yeux.

MA et AdeFjpg

Mais alors, comment faisaient-ils pour lire ces mots doux tout gratouillés ?

caviardage
image du Net