En plein dans l'automne, voilà que Vonnette a décidé qu'il nous faut parler de l'Hiver pour ce Défi du 20. 

à la manière d'un jeudi-poésie

neige-bonhomme

Comment dire élégamment que l'hiver n'est pas ma saison préférée ? Ce petit poème de Charles d'Orléans traduit tout à fait ma pensée

 

Hiver, vous n'êtes qu'un vilain
 
Hiver, vous n'êtes qu'un vilain,
Eté est plaisant et gentil,
En témoin de Mai et d'Avril
Qui l'accompagnent soir et matin.
Eté revêt champs, bois et fleurs
De sa livrée de verdure,
Et de maintes autres couleurs,
Par l'ordonnance de Nature.
Mais vous, hiver, vous êtes plein
De neige, vent, pluie et grésil
On doit vous bannir en exil.
Sans vous flatter je parle plein,
Hiver, vous n'êtes qu'un vilain !

Charles d'Orléans
(1394-1465)

 

bain soleil-neige

 

 

Victor Hugo, lui aussi, a beaucoup écrit sur l'hiver comme de nombreux autres poètes. 

O terre, où donc sont tes roses ?
Astre, où donc sont tes rayons ?
...
En hiver la terre pleure
Le soleil froid, pâle et doux
Vient tard et part de bonne heure
Ennuyé du rendez-vous....

Mais, cher Victor H, en hiver la terre ne pleure pas ! Elle se repose pour mieux renaître au prochain printemps. Après l'été caniculaire, elle a droit à une pause réfrigérante et revigorante. 

 

a-cabane

 

Et les jours regrandissent, du saut d'une puce à la Sainte-Luce. C'est pas rien, même s'il nous faut désormais attendre le solstice d'hiver !

C'est en hiver que nous sommes passés du virtuel au réel ! Damned, notre première rencontre date de décembre 2008. Déjà ! Qui se souvient de notre billet à quatre mains ? Notre amitié n'a pas pris une ride -moi, si- !

Anniv'

 

L'hiver c'est aussi les années qui passent, l'hiver de la vie. Ca nous parle, nous les troisième et quatrième âgiens.

Texte d'un inconu : (je n'ai rien changé des mots, j'ai juste mis "nous")

"Et puis, ce fut l’hiver… Vous savez, le temps a une manière d’aller très vite sans que nous nous apercevions des années qui ont passé. Il semble qu’hier nous étions encore jeunes, nouvellement mariés et nous nous aventurions dans notre nouvelle vie avec nos conjoints/es. Pourtant il appert qu’il y a bien longtemps de cela, et nous nous questionnons où sont passées toutes ces années. Nous savons que nous les avons toutes vécues selon nos espérances et nos rêves, et de la façon qu’elles étaient à l’époque. Mais, il est ici… L’hiver de nos vies qui nous a attrapés par surprise. Comment sommes-nous arrivés si vite ici ? Où sont passées toutes ces années et où s’est envolée notre jeunesse ? Nous nous rappellons bien d’avoir vu des personnes âgées pendant toutes ces années, et qu’elles avaient beaucoup d’avance sur nous. Cet hiver était encore si loin que nous ne pouvions deviner ou imaginer ce qu’il était. Mais, il est ici… Nos amis sont retraités, grisonnent et se déplacent plus lentement. Nous voyons aussi des personnes encore plus âgées. Quelques-unes sont en bonne forme, d’autres moins que nous, mais nous voyons de grands changements. Nous nous rappellons qu'ils étaient jeunes et vibrant mais, tout comme nous, leur âge est plus apparent. Nous sommes devenus les vieux que j’avais l’habitude d’observer et que jamais nous n'aurions imaginé devenir. Maintenant, à chaque jour, nous réalisons que prendre une douche est devenu la réelle tâche du jour. Faire une sieste n’est plus un luxe, mais une nécessité car, si nous ne le faisons pas volontairement, lorsque nous nous asseyons nous nous endormons immédiatement. Nous entrons maintenant dans cette nouvelle saison de notre vie sans être préparés aux malaises, aux souffrances, à la perte d'une certaine force, l’habilité de fonctionner et de faire des choses que nous désirions tant, mais que nous n’avons jamais réalisées. Au moins, nous savons que l’hiver de notre vie est arrivé. Nous ne savons pas ce que sera sa durée mais une chose est certaine, lorsque ce sera terminé et que s'en sera fini sur cette terre, une nouvelle aventure va commencer ! Oui, nous aurons des regrets quant à certaines choses que nous n’aurions pas dû faire et d'autres que nous n’aurions dû nous efforcer d’accomplir. Il n'en reste pas moins que nous sommes très fiers de plusieurs choses que nous avons faites et de certaines bonnes actions que nous avons à notre actif. Tout cela fait partie de notre vécu..."

C'est une constatation bien triste mais tellement vraie.


L'hiver enfin, c'est aussi, Noël et ses marchés, ses cadeaux, ses agapes, la neige, la grande roue, les roses, et à Lyon la Fête des Lumières -mais pas cette année...-
 

Défi Hiver


Au 20 novembre, on pense déjà à Noël. Le calendrier s'est affolé cette année. Les vacances de Toussaint étaient en octobre, les décorations de Noël et les chocolats ont fait leur apparition dans les magasins, les chalets des marchés de Noël sont installés, bref, tout est en ordre de marche pour l'arrivée du Père Noël.

Père Noël Mercière (2)

 
Je serai Père Noël

Quand je serai très vieux, je serai Père Noël
Je vivrai dans les cieux, sous un toit d'arc-en-ciel
Mes ateliers à jouets seront dans les nuages
De là-haut je verrai quels sont les enfants sages
Et je me souviendrai de quand j'étais petit
Des caprices que j'ai faits
Des mensonges que j'ai dits
Et j'aurai dans ma boite pour les petits coquins
Des jouets qui clignotent
Et des ours câlins.

Corinne Albaut

 

 

etoile

 pour le Défi du 20 décembre
parlez-nous de vos "collections

êtes-vous :

arénophile ?
billetophile ?
cococephalophile ?
tudiculaphile ?
etc.