Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Soène aux mots passant
Soène aux mots passant
Publicité
Newsletter
Visiteurs
Depuis la création 194 063
Derniers commentaires
Archives
10 septembre 2015

Jeudi en poésie

Une grande pensée pour Miss Aspho. Puisque je ne joue pas avec Elle, je joue pour Elle et lui offre ces vers nostalgiques.

 

Passage d'un poète

Alain Bosquet (1919-1998)
Un jour après la vie - 1984

 

Le poète est passé : un remous dans l'argile
se dresse en monument,
avec soudain le bras qui se profile,
la lèvre et l'oeil aimants ;

Le poète est passé : le ruisseau qui hésite,
devient fleuve royal ;
il n'a plus de repos ni de limites ;
il ressemble au cheval.

Le poète est passé : au milieu du silence
s'organise un concert,
comme un lilas ; une pensée se pense,
le monde s'est ouvert.

Le poète est passé : un océan consume
ses bateaux endormis.
La plage est d'or et tous les ors s'allument
pour s'offrir aux amis.

Le poète est passé : il n'est plus de délire
qui ne soit oeuvre d'art.
Le vieux corbeau devient un oiseau-lyre.
Il n'est jamais trop tard
pour vivre quinze fois : si le poète hirsute
repasse avant l'été,
consultez-le car de chaque minute
il fait l'éternité.



 

I want to believe

Publicité
Publicité
Commentaires
M
Je ne sais pas apprécier les poèmes...mais voilà que tu nous mets de l'anglais ici???<br /> <br /> Bisous !!
E
Je sais qu'ici il y a un poète qui passe régulièrement, un fugace moment d'éternité, toujours très agréable. Bises ma So.
V
Un lilas , un poète, une plage, l'été et un cheval ... Que demander de plus :-) <br /> <br /> Bisesssss Soène :-)
P
Joli poème ma So'N, pour ce jeudi et une grosse pensée pour Aspho. Merci
A
Merci ma So'N, la grâce de ce poème autant que ton geste me touchent beaucoup ! Coulée... Tu as très bien choisi car je crois que dans les pires moments de la vie, nous restent en tête les vers des poètes pour nous accompagner, aussi bien sur les chemins d'épines que dans les moments plus gais... J'ai hâte de pouvoir recommencer ces jeudis, ils me manquent, tu ne peux pas savoir ! :cry: Mais voilà...les priorités sont hors blog en ce moment et hélas l'éternité ne fait pas partie du temps d'une journée, c'est seulement le temps des poètes et celui des morts peut-être... Je t'embrasse♥
Publicité