chez Mamylor

ICI

Encore 8 jours et nous serons en mars. On aura gagné plus de deux heures de lumière et on aura encore 4 mois pour voir grandir les jours. C'est réconfortant.

Le défi du 20 février proposé par Mamylor "Un jardin en hiver" m'a presque prise au dépourvu ! 

Pour jouer à ce défi, il me faut toujours un fil rouge, une ligne directrice. Ce mois, ce sera la belle chanson "Jardin d'hiver" et la neige à Lyon (images d'archives !)

Toujours très scolaire et appliquée, j'ai cherché les paroles sur le Net (alors que je les avais sur le livret de l'album de Henri Salvador !). Cette recherche m'a permis de faire des dédouvertes que j'ai envie de partager ici.

Cette mélodie est d'abord parue en 2000 sur l'album "la biographie de Luka Philipsen" de Karen Ann, puis la même année sur l'album "Chambre avec vue" de Henri Salvador, cette chanson a été co-écrite par Benjamin Biolay et Karen Ann, néerlandaise d'expression française et anglaise (née en Israël) reprise, en 2010, par Stacey Kent, une américaine installée en France, dans son album tout en français "Raconte-moi...". Il existe une version "guitare" également.

J'ai choisi chez YOUTUBE un clip holé-osé pour les visiteurs exclusivement !

 

Alors que j'adorais la version avec la voix grave de celui qui nous faisait rire, voilà que je préfère l'interprétation des deux chanteuses, et plus particuliièrement celle de Stacey Kent avec son accent américain.

 

Je voudrais du soleil vert
Des jardins et des théières
Des photos de bord de mer
Dans mon jardin d'hiver

 

neige-boule-soleil vert


Je voudrais de la lumière
Comme en Nouvelle Angleterre
Je veux changer d'atmosphère
Dans mon jardin d'hiver

 

neige-arbre jardin MBA

 

Ta robe à fleurs
Sous la pluie de novembre
Mes mains qui courent
Je n'en peux plus de t'attendre
Les années passent
Qu'il est loin l'âge tendre
Nul ne peut nous entendre

 

neige-statue roseraie

 

Je voudrais du Fred Astaire
Revoir un Latecoère
Je voudrais toujours te plaire
Dans mon jardin d'hiver

 

neige-luge Fourviere

 

 Je veux déjeuner par terre
Comme au long des golfes clairs
T'embrasser les yeux ouverts
Dans mon jardin d'hiver

 

neige-pavés

 

Ta robe à fleurs
Sous la pluie de novembre
Mes mains qui courent
Je n'en peux plus de t'attendre
Les années passent
Qu'il est loin l'âge tendre
Nul ne peut nous entendre

 

neige-corbeau (3)

 photos personnelles de Lyon