Avec son billet des Plumes d'Asphodèle, Valentyne m'a fait envie... très envie.

Il est temps que je vous dévoile un "secret" qui est entré dans ma maison au début du mois.

Jeu-la poésie du jeudi chez Asphod'L

son carnet de Poésies ICI

 

Le chat
Baudelaire

Dans ma cervelle se promène,
Ainsi qu'en son appartement,
Un beau chat, fort doux et charmant.
Quand il miaule, on l'entend à peine,

Tant son timbre est tendre et discret;
Mais que sa voix s'apaise ou gronde,
Elle est toujours riche et profonde.
C'est là son charme et son secret.

Cette voix qui perle et qui filtre,
Dans mon fonds le plus ténébreux,
Me remplit comme un vers nombreux
Et me réjouit comme un philtre.

Elle endort les plus cruels maux
Et contient toutes les extases;
Pour dire les plus longues phrases,
Elle n'a plus besoin de mots.

Non, il n'est pas d'archet qui morde
Sur mon coeur, parfait instrument,
Et fasse plus royalement
Chanter sa plus vibrante corde,

Que ta voix, chat mystérieux,
Chat séraphique, chat étrange,
En qui tout est, comme en un ange,
Aussi subtil qu'harmonieux !

 

a-Natty-20-11-2014

"A fréquenter le chat, on ne risque que de s'enrichir"
Colette 

Natty (née il y a environ 3 mois) a quitté sa maman et ses frères pour venir à la maison. Craintive à l'extrême, cette petite sauvageonne tricolore apprend chaque jour à se sociabiliser. Pour l'instant, aelle n'a aucune envie de m'apprivoiser ! Et moi qui voudrais tant la prendre dans mes bras, la caresser, entendre ses ronrons, je n'ai que le droit de la nourrir et de la divertir, pour le moment, sans oublier de nettoyer sa caisse (sinon elle me rappelle à l'ordre).

Mais, sais-tu, jolie minette, que "patience et longueur de temps font plus que force et que rage" ! Si la patience n'est pas l'une de mes qualités principales, j'ai appris depuis longtemps à être persévérante.