Que ma reprise est donc laborieuse. Comme me le répète Asphodèle : c'était mieux quand j'étais enfermée dans ma tour! Heureusemnt des Aminautes vont m'aider à ne pas (déjà) perdre pied : Miss Aspho, LylouAnne avec sa Ronde mensuelle que j'ai enfin intégrée -zut je n'ai rien pour le thème de septembre !-, Nelly et son bouquet hebdomadaire du vendredi, Olgayou qui suggère des Scènes de rue (il suffit de lui envoyer une photo avec le mercredi 20 h), le Défi du 20 avec Mamylor qui passe le relais pour le 20 d'octobre (qu'on se le dise !), Evalire et ses Mots en balade, une fois par mois avec un thème imposé et illustré par un joli logo, mais aussi La page 31 de Sophie le mardi, Le jeudi Citation de Chiffonnette, les photos insolites d'Antiblues, les billets soéniens, les "traboules" avec d'autres blogs-amis que je vais reprendre aussi de temps en temps, etc. J'ai le choix pour ne pas sombrer dans la routine, hein !

 

Jeu-la poésie du jeudi chez Asphod'L

ICI le carnet de poésies de Miss Aspho

 

Après sa rentrée avec ses Plumes, Miss Aspho reprend son Jeudi-Poésie, un rendez-vous que je ne suis pas la seule à apprécier.

Dans mon petit livre Point2 "Les 100 plus belles récitations" offert par MTG, j'ai choisi un poème tout à fait d'actualité

a-2014-St-Cyr sur Mer (35)Port de Bandol

 

En Septembre
La mer
Jean RICHEPIN

 

"Ciel roux. Ciel de septembre.
De la pourpre et de l'ambre
Fondus en ton brouillé.
Draperie ondulante
Où le soleil se plante
Comme un vieux clou rouillé.

Flots teintés d'améthyste.
Ecumes en batiste
Aux légers falbalas.
Horizon de nuées
Vaguement remuées
En vaporeux lilas.

Falaises jaunissantes.
Des mûres dans les sentes.
Du chaume dans les champs.
Aux flaques des ornières,
Et lueurs prisonnières
Le cuivre des couchants.

Aucun cri dans l'espace.
Nulle barque qui passe.
Pas d'oiseaux aux buissons
Ni de gens sur l'éteule.
Et la couleur est seule
A chanter ses chansons.

Apaisement. Silence.
La brise ne balance
Que le bruit endormant
De la mer qui chantonne.
Ciel de miel. Ciel d'automne.
Silence. Apaisement."

 

Note de Point2 : "Jean Richepin (1849-1926), auteur de la Chanson des gueux : Ni l'existence ni l'oeuvre de Richepin ne furent lisses et paisibles. Révolté, proche des exclus de toutes sortes, Richepin a rarement connu la douceur et la sérénité."