26 février 2013

La plus que vive

Asphodèle en avait parlé dans un billet ICI     «Peu de livres changent une vie. Quand ils la changent c’est pour toujours, des portes s’ouvrent que l’on ne soupçonnait pas, on entre et on ne reviendra plus en arrière.» page 54. Je ne me souviens plus dans les détails du billet d’Asphodèle. Et c’est tant mieux, je ne serai pas influencée ! Mais si mes souvenirs sont bons elle a beaucoup aimé et a eu les larmes aux yeux.  Moi non, même si ce texte est touchant. 4e de couverture : «Tu meurs à... [Lire la suite]
Posté par Soene à 07:00 - - Permalien [#]
Tags :