Leiloona69-robes-Romaric Cazaux

photo Romaric Cazaux

proposée par Leiloona
pour sa 69e

JEU-une photo, quelques mots Leiloona

Leiloona, avec tes choix, tu colles à l'actualité.

Rien n'est vrai dans mon histoire, mais elle me paraît si vraie...

La vie est belle !

La petite blonde à gauche sur la photo, c’est moi.  Je m’appelle Clémentine. Un nom de fruit d’hiver parce que je suis née en décembre. Combien de fois ma Grand-mère m’a chanté «Jolie Clémentine, jolie, jolie, tu plais à ton père, tu plais à ta mère».

Les apparences sont trompeuses : sur la photo, je suis plus petite mais c'est moi la plus vieille.

Je donne la main à Capucine, la brune. Elle a un prénom de fleur parce qu’elle est née en mai. Elle aurait pu s’appeler Rose. J’adore la faire râler en lui chantant «Dansons la capucine, y’a du bon pain chez nous, meilleur qu'chez la voisine…». Vous allez comprendre pourquoi.

Nous ne sommes pas jumelles, ni cousines, comme tout le monde le pense. Parfois ça nous amuse, souvent ça nous agace. Ca me surprend toujours cette obstination des adultes à ne pas vouloir voir plus loin que le bout de leur nez.

Nous sommes devenues inséparables après quelques mois d’observation, de jalousie et de gros chagrins pour accepter les règles de notre nouvelle vie. Notre histoire est presque banale même si on en parle beaucoup à la télé, en ce moment. Enfin, à la télé, c’est pas tout à fait la même chose. Vous allez comprendre pourquoi. Je n’ai pas fini de raconter.

Nous avons presque le même âge. J’ai eu 11 ans et Capucine fêtera les siens dans 4 mois. Je suis en 6e et Capucine en CM2. Depuis la rentrée dernière, nous ne passons plus nos récréations ensemble dans la cour de l’école communale. Les parents de Capucine ont pu obtenir une dérogation pour qu'elle finisse son cycle primaire dans cette école où nous sommes rentrées dès la petite section de maternelle. 

Nos mères aiment nous habiller pareil, avec juste un détail différent dans la forme ou la couleur, seule liberté vestimentaire qui nous est accordée ! Mes copines de 6e se moquent parfois de moi et me disent que je devrais porter des "marques". Sur la photo, Capucine avait un peu mal aux pieds avec ses nouvelles ballerines. Elle n'avait pas voulu m'écouter et mettre ses nu-pieds.

Depuis toujours, nous étions voisines et vivions dans une maison mitoyenne avec des volets vert et des volets marron. Nos parents sont amis d’enfance. A la campagne, l’école élémentaire rassemble très souvent garçons et filles de plusieurs sections dans une même classe.

Avant d’entrer au CM1, je me souviens que la fin des grandes vacances avait été un vrai cauchemar. Le feu couvait dans les couples de nos parents mais les conflits des adultes ne concernent que rarement les enfants. Du moins, le croient-ils. Un beau jour, nous avions été mises devant le fait accompli. Nos pères étaient partis vivre ailleurs, chacun de leur côté, et nos mères avaient acheté une maison immense et sans jardin dans la ville où est mon collège-lycée.

A chacune, on nous expliqua : «Maman n’aime plus Papa car Maman aime l’autre Maman…» C’est possible ça ?... Mais oui. Nous sommes même allées défiler à Paris, par solidarité avec les couples homos, toutes les deux avec nos mères.

Mais Capucine et moi, nous avons beaucoup de chance d’avoir aussi un vrai Papa chacune.

Capucine est devenue ma sœur, sans l’être -une sœur de cœur comme dit Célestine, la maîtresse de Capucine- et sa Maman ma mère, sans l’être. Depuis cette mise en ménage toutes les 4 nous nous entendons super bien et nos mères sont heureuses. Ca se voit. Quant à nos pères qu’on adore, ils attendent notre visite avec impatience, une fois tous les 15 jours. Nous sommes un peu tristes d’être séparées toutes les deux, le temps d’un week-end, mais avec Skype on ne se perd jamais de vue !

Capucine a un demi-frère, tout petit, et une belle-mère toute jeune -elle l’appelle par son prénom car "3e Maman" c’est pas cool- et cet été elle partira un mois à la mer avec eux. Comme j’aimerais que mon père se remarie comme le père de Capucine… Je vais faire quoi, moi, pendant mes vacances sans Capucine ?