La cloche va bientôt sonner l'heure de la rentrée scolaire. Moi j'ai décidé de faire l'école buissonnière ! A mon âge, c'est permis !

Robert Magand, sculpteur sur métal, habite à O. dans le quartier au joli nom de la Saulaie. Je ne l'ai pas encore rencontré, mais je ne désespère pas, la commune n'est pas si grande.

L'homme en métal se laisse photographié à toutes saisons. Cette statue, initialement appelée "Le passeur du bac" puis "Chemin du bac", créée en 1982, a été longtemps exposée dans la cour du Lycée Chabrières avant d'être déposée dans le square Jean Jaurès, à la demande de Robert Magand qui désirait que son oeuvre soit dans un lieu public.

Une autre statue est emprisonnée dans la cour de la Mémo, la médiathèque municipale. On retrouve ces deux statues sur le site de l'artiste www.robertmagand.free.fr qui est aussi l'auteur d'une autobiographie "Impitoyables mensonges" que j'irai découvrir, cet automne, dans les rayons de la Mémo.

"L'art c'est la mission la plus sublime de l'homme puisque c'est l'exercice de la pensée qui cherche à comprendre le monde et à le faire comprendre..." Vous retrouverez cette citation si vous allez sur la page d'accueil du site de R. Magand.

rien à voir avec le Bac scolaire
RM fait référence au bac de la Treille, à la Saulaie
qui permettait de traverser le Rhône
(de Oullins aux berges dans le 7e)

Square Jean Jaurès, le "Chemin du bac"
Chemin du bac1

Chemin du bac

Chemin du bac-portrait

Chemin du bac3

dans la cour de la Mémo
Mémo1

Mémo3

 

 que je vous rassure, je ferai "ma rentrée littéraire" plus tard !