Le temps de Soène rétrécit comme une peau de chagrin. Ce qui me rassure, c'est que la nuit prochaine, on va récupérer l'horaire d'hiver !

Alors qu'une liste déjà longue est en lien chez Asphodèle, je commence seulement à recopier mon texte... Heureusement, il est court, je serai prête à 8 h !

Une petite collection de "i" pas jolis-jolis
Une lecture recommandée par Miss Aspho

et voilà...

Asphodèle
plumes de l'annee d'Asphodele

Ces imbéciles d'anciens membres de son Conseil privé, l'inconstant Premier Ministre, itou -qui s'était d'ailleurs goinfré de la délicieuse charlotte aux biscuits de Savoie du Palais à s'en faire une indigestion- garderont jusqu'à leur dernier soupir, l'image d'une Souveraine inconnue, radieuse et très décontractée.

Tous avaient alors pensé que sa décision irréfléchie serait aussitôt oubliée dès la réception terminée. C'était une douce illusion.

Les derniers propos de la Reine s'étaient perdus dans un indicible brouhaha, tellement la nouvelle leur paraissait impossible. Seul, Norman était persuadé que, comme l'irréfragable vérité de Dieu, "sa" Reine ne pouvait avoir qu'une parole. Il savait mieux que personne que cette Femme infatigable aspirait à abandonner enfin les devoirs de l'Etiquette, bien décidée à profiter d'une fin de vie sans contrainte.

Son immersion dans ce monde imaginaire que lui avaient façonné ses lectures, ne la mènerait pas dans une impasse, mais lui procurerait enfin l'ivresse de la liberté. Et même si les livres ne l'intéressaient plus guère, ils l'avaient guidée tout naturellement à l'écriture. Ainsi donc, elle ne subirait plus ses lectures, mais elle écrirait pour inhumer ce destin qu'elle avait supporté par devoir. En fouillant dans les interstices de sa mémoire, elle y découvrirait véritablement sa vie.

Epilogue

Comme Elle l'avait laissé entendre à la fin d'une réception organisée pour ses 80 ans, la Reine avait abdiqué. Son fils Charles avait assuré l'intérim -ne pouvant être lui-même Roi à cause de ses 2 mariages- en attendant que William épouse Kate.

mug-william-kate

Ce billet m'a été inspiré à la fin de ma lecture du délicieux roman
"La Reine des lectrices" de Alan Bennett

*_*

mots imposés (dans l'ordre de passage dans le texte)

imbécile - inconstant - itou - indigestion - image - irréfléchie -illusion - indicible - irréfragable (merci Antiblues :cry:) - infatigable - immersion - imaginaire - impasse - ivresse - inhumer - interstice